Les rois du Yukon d’Adam Weymouth


Rédigé le 16 juin 2021 ~ Coup de coeur Inside !

livre Les rois du Yukon d’Adam WeymouthPremières phrases du livre
Le flot coule à l’envers, remonte de la mer.
Ils fendent le limon, yeux grands ouverts, sans ciller. Quinze, vingt, vingt-cinq kilos de chair ; ils déferlent par milliers. Leur dos moucheté semblable à un frai de grenouille, leur ventre qui se teinte de rouge, là où l’argent de leurs flancs se dilue en un rose profond et riche. Les mâchoires ouvertes, les lèvres qui se recourbent sur elles-mêmes telles des tenailles, maintenant la bouchent entre-baillées, de sorte que le fleuve les traverse, et pourtant ces saumons ne mangeront plus, ne boiront plus jusqu’à la fin de leurs jours.

Pourquoi ce livre
Depuis très jeune, je suis passionnée par le Yukon (merci Jack London), par la province canadienne, mais aussi par le fleuve du même nom. J’aime aussi énormément les récits de voyage en canoë/kayak (Le fleuve des roisvoir ma précédente lecture). J’avais repéré ce titre, avec une grande joie, dans le catalogue des sorties Albin Michel du printemps 2020, mais hélas le premier confinement a un peu chamboulé toutes les parutions littéraires du moment, il aura donc fallu attendre un an pour que « Les rois du Yukon » d’Adam Weymouth soit entre mes mains et aussitôt reçu, aussitôt lu!

Les rois du Yukon d’Adam Weymouth – Mon avis

Adam Weymouth, journaliste spécialiste des questions environnementales, a entrepris de descendre en canoë le Yukon de sa source dans l’Ouest canadien à son embouchure dans la mer de Béring. Pour des questions de climat, il a effectué ce périple sur deux ans en 2016 et 2016. Le but de ce voyage est d’étudier le Chinook (saumon royal emblème de l’Alaska) qui remonte le fleuve à contre-courant pour retourner pondre et mourir sur son lieu de naissance. Le Yukon est d’ailleurs le plus long fleuve au monde à accueillir des remontes de saumon.

En entreprenant ce long et difficile voyage en canoë afin d’accompagner les saumons dans leur migration, Adam Weymouth souhaitait constater les effets du réchauffement climatique sur une nature presque vierge et coupée de tout. À terme, c’est l’existence même du saumon royal qui est menacée, mais aussi celle des communautés autochtones qui dépendent de lui, et dont l’auteur dresse un portrait inoubliable. S’interrogeant sur notre relation de plus en plus complexe avec le monde vivant, il nous offre le récit captivant d’une aventure extraordinaire, et nous invite à une immersion élégiaque au cœur des mystères de la vie.

Comme dit plus haut, il aura fallu attendre un an pour voir ce livre sur les étals des librairies, mais l’attente en valait largement la chandelle, car ce récit de 3000 kilomètres est tout simplement passionnant et rafraîchissant.

Au fil de l’eau, Adam Weymouth nous emmène avec lui à la découverte du cycle de vie des Chinooks, mais aussi des paysages, des lieux et des habitants qui longent le fleuve et qui pour une grande majorité sont dépendant des saumons pour vivre. Il met en exergue les dégâts que provoque le changement climatique et la surpêche sur le saumon.

L’auteur m’a littéralement captivée avec son récit, il faut dire que celui-ci débute aux abords de Whitehorse, une ville qui me fait rêver depuis mon enfance, et ne sera pas inconnu aux amateurs de Jack London et de la ruée vers l’or. On apprend énormément de choses sur les autochtones aussi, leur mode de pêche ancestral et leur adaptation à la diminution des saumons.

L’auteur a une écriture complètement immersive : les bivouacs, les paysages, les rencontres humaines ou animales, on y est !

« Les rois du Yukon » est un beau coup de cœur, car ce livre est une vraie bouffée d’air frais. Il est passionnant, dépaysant et instructif à la fois alors même si aux premiers abords avec son thème il peut faire peur, n’hésitez surtout pas à le lire, car le saumon est effectivement le fil conducteur, mais tout ce qui gravite au tour est tout simplement captivant.

Les rois du Yukon d’Adam Weymouth

8.7

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.7/10

L'HISTOIRE

8.7/10

En résumé

  • Titre V.O.: Kings of the Yukon
  • Traduit par Bruno Boudard

Infomations

  • Albin Michel - 31 mars 2021
  • 336 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.