L’Antarctique, le rêve d’une vie de Mike Horn chez Xo


livre antarctique le reve dune vie mike hornPremières phrases
Au début de l’année 2015, Cathy a été emportée par un cancer du sein, me laissant orphelin de cœur, seul avec nos deux filles, Annika et Jessica. J’ai traversé bien des drames personnels dans mon existence, mais je n’ai jamais éprouvé un tel choc. Perdre ma femme, pour moi, c’était pire que perdre la vie.

Pourquoi ce livre ?
Fan inconditionnelle de Mike Horn depuis de très nombreuses années, c’est toujours un plaisir de lire ses incroyables aventures. C’est donc avec grand plaisir que je vais découvrir le récit de son incroyable traversée de l’Antarctique.

Mon avis sur L’Antarctique, le rêve d’une vie de Mike Horn

Depuis qu’il a lu les récits de Roald Amundsen quand il était petit, Mike a un rêve : traverser l’Antarctique en autonomie totale. Un projet qu’il avait commencé à mettre en place avec Cathy, sa femme, super-intendante de toutes ses expéditions. Mais voilà, début 2015, Cathy est emportée par un cancer du sein. C’est une terrible épreuve pour lui, mais avec l’aide de ses filles, il reprend goût à la vie et entreprend de réaliser son rêve de gosse en hommage à sa femme.
« vis pour moi… vis pour nous deux »
À 50 ans, il va traverser l’Antarctique en totale autonomie sur plus de 5100 km en 57 jours à l’aide d’une pulka, des skis et des cerfs-volants avec des températures extrêmement basses et des vents violents. Un itinéraire qu’il est le premier à emprunter.
Une aventure extrême qu’il nous raconte sans chichis, avec ses nombreuses galères, ses doutes, ses ennuis de matériels, ses petites fautes aussi qui manquent de lui faire perdre la vie à plusieurs reprises.

P63
« Savoir faire preuve de patience… Pour aller vite dans ces parages, il faut savoir se hâter lentement »

Dans « L’Antarctique, le rêve d’une vie », Mike alterne son récit d’aventures avec des chapitres plus intimes où il nous raconte sa philosophie de vie, où il nous parle de sa femme, de ses filles.
Je le dis souvent, mais cet homme est vraiment quelqu’un qui a une mentalité et une discipline de vie incroyables, c’est quelqu’un de très inspirant. On ressort de notre lecture boostée à fond et motivée à accomplir nous aussi nos rêves.

Petit aparté :
Ce printemps, je me suis retrouvée en galère, prise par un orage aussi incroyable que soudain en plein milieu du parc naturel des Calanques (ma plus grosse phobie). Pendant 2 heures, je me suis fait fouetter par une pluie et un vent d’enfer. Je n’avais pas d’autre choix que d’avancer, car rien pour m’abriter sur ces sentiers glissants. Et bien, j’ai pensé à Mike. Il m’a donné la motivation de vaincre ma peur, de me déconnecter d’elle et d’avancer, car je sais que lui n’aurait pas baissé les bras pour si peu. 20 km terribles mais I did it !
Fin de l’aparté

Ce que j’aime aussi, c’est que c’est quelqu’un de très humble. Il ne fait pas ça pour la postérité, mais vraiment parce qu’il aime ça.

P275
« Durant ces 57 jours, je n’ai été qu’une petite chose. Je n’ai pas triomphé de l’Antarctique, c’est lui qui m’a laissé passer »

Cela se ressent dans ses écrits. Une écriture simple et vraie. Je trouve aussi agréable que depuis son dernier récit, « vouloir toucher les étoiles », Mike nous parle un peu plus de lui dans ses livres.
Petit conseil esquimau de Mike pour combattre le froid extrême : « j’applique quotidiennement sur mes blessures. Dès que j’ai de la morve au nez, je m’en badigeonne le visage. Ça crée une sorte de pellicule isolante même si ce n’est pas très ragoûtant »

PP76
« Maintenant je peux le dire. Maintenant que je l’ai fait, je sais que c’était impossible »

« L’Antarctique, le rêve d’une vie » est un récit que je ne peux que vous recommander.

L'Antarctique, le rêve d'une vie de Mike Horn

9

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

9.0/10

L'HISTOIRE

9.0/10

Infomations

  • XO (24 mai 2018)
  • 286 pages
  • Broché 19.90€ / Ebook : 12.99€

4 commentaires

  • Jacques
    21 juillet 2018 à 2 h 36 min -

    Cet auteur m’attire énormément….je veux dire ces romans bien sur….je suis attirée par ces récits de solitudes face à la nature … et ici on parle visiblement de conditions extrêmes…bref je vais suivre tes conseils avisés et commencer par ses premiers récits …merci à toi pour ces retours qui semblent francs et qui m’aident dans mes futurs choix de lecture …

    • Chinouk
      22 juillet 2018 à 13 h 42 min -

      N’hésite pas c’est vraiment quelqu’un d’incroyable ! Mais dit moi, pourquoi Jacques ?

  • Derhé Nathalie
    21 juillet 2018 à 21 h 01 min -

    Mon héros, mon héros, mon héros, mon héros, mon héros <3

    • Chinouk
      22 juillet 2018 à 13 h 37 min -

      🙂 le miens aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk