Voyage avec un âne dans les Cévennes de Stevenson


Rédigé le 21 juin 2021

livre Voyage avec un âne dans les Cévennes de R. L. StevensonPremières phrases du livre :
Dans une petite localité, nommée Le Monastier, sise en une agréable vallée de la montagne, à quinze milles du Puy, j’ai passé environ un mois de journée délicieuse. Le Monastier est fameux par la fabrication des dentelles, par l’ivrognerie, par la liberté des propos et les dissensions politiques sans égales.Il y a dans cette bourgade des tenants des quatre partis qui divise la France : légitimistes, orléanistes, impérialistes et républicains. Et tous se haïssent, détestent, dénigrent et calomnient réciproquement. Sauf, quand il s’agit de traiter ou une affaire ou de se donner les uns aux autres des démentis dans les disputes de cabaret, on y ignore jusqu’à la politesse de la parole.

Pourquoi ce livre
Voilà de nombreuses années que je souhaite lire ce célèbre récit et je rêve de marcher dans les traces de Stevenson. Je m’étais donc dit que je lirais les aventures de Robert Louis Stevenson et de Modestine quand je parcourrai moi-même ce chemin. Mais il y a quelques jours, lors de la masse critique non-fiction de Babelio, ce périple illustré de photos d’époques éditées par les éditions de Borée était proposé, alors j’ai craqué 🙂

Résumé Voyage avec un âne dans les Cévennes de R. L. Stevenson

En septembre 1878, R. L. Stevenson accompagné d’un âne — mais à pied — traversait en douze jours les Cévennes, de Monastier à Saint-Jean-du-Gard. Dormant sous les étoiles qui avaient éclairé la révolte des camisards, attiré par la voix lointaine d’une flûte, emporté par les ombres qui valsaient en mesure à l’appel du vent, se lavant dans l’eau courante des rivières, amical envers les moines trappistes comme envers les dissidents protestants, il découvrit la magie des rencontres, la complicité des paysages, l’ivresse de la liberté. Trouvant dans une approche sensuelle et poétique de la nature toutes les raisons de croire en l’amour qui allait changer son existence, il ramena de cette marche sur les chemins des bergers le livre le plus cordial et le plus confiant en la vie.

Mon avis Voyage avec un âne dans les Cévennes de R. L. Stevenson

En ce qui concerne le récit du voyage de Stevenson, je suis assez mitigée. J’ai aimé son écriture qui est très agréable à lire, mais je n’ai pas réussi à m’imprégner de son voyage.
Stevenson nous parle de son périple, des gens et des auberges dans lesquelles il dort, parfois il nous parle aussi de l’Histoire des lieux et je dois avouer que certaines digressions m’ont complètement laissée de marbre, voir profondément ennuyée.
Quelle déception de découvrir quelle relation il entretenait avec Modestine , ou la non-relation devrais-je dire, car aucun amour ne transparaît dans ce duo, bien au contraire, Modestine n’est qu’un porte-bagage sur patte. C’est dommage, car à la fin Stevenson dit être attaché à Modestine et qu’il va avoir de la peine à la vendre, il est dommage qu’il ne nous ait pas partagé son attachement le long du chemin.

Je suis déçu, car honnêtement ce récit — si je ne connaissais pas les paysages somptueux des Cévennes — ne me donnerait absolument pas envie de marcher dans les pas de l’auteur. Peut-être l’aurais-je mieux apprécié en chemin?

En revanche, si je suis mitigée sur le récit en lui même, j’ai adoré ce livre illustré, car à chaque chapitre l’on retrouve des photos et cartes postales des lieux traversés par l’écrivain à la même époque. Villages, paysages, costumes, objets, chaque photo est accompagnée d’une légende explicative  ! Cela apporte un sacré plus au récit et l’on se projette bien mieux dans les Cévennes. Jean-Marie Gazagne et Marius Gibelin, les auteurs, ont fait un énorme travail de recherche et de construction du livre et à la fin, nous avons une belle carte du périple.

Je suis contente d’avoir découvert ce récit avec ce livre illustré, car il m’a rendu ma lecture plus attractive et intéressante, alors ce n’est clairement pas un livre à emporter en rando, mais c’est un bel objet livre à avoir dans sa bibliothèque de voyage.

Voyage avec un âne dans les Cévennes de R. L. Stevenson

7.3

Le Livre

8.5/10

L'histoire

6.0/10

En résumé

  • Périple illustré par : Jean-Marie Gazagne et Marius Gibelin

Infomations

  • Editions DE BOREE -8 avril 2021
  • 176 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.