En route pour Compostelle – Monika Peets


Rédigé le 13 septembre 2016

Livre Monika Peets en route pour compostellePremières phrases :
— Allez, Tom ! Bouge ton cul ! brailla Luc. Les clientes vont arriver d’un moment à l’autre… Sans pitié, le propriétaire de Jardin poursuivait son serveur dans tout l’établissement. Les ordres s’abattaient sur le jeune homme avec la régularité d’un tir de mitraillette.

Pourquoi ce livre ?
ah Compostelle, la Mecque des randonneurs. Depuis quelques années, ce chemin m’attire; un jour, j’irai moi aussi jusqu’à Compostelle. En attendant, je lis pratiquement tous les récits qui s’y réfèrent. Il est assez rare qu’un roman y fasse référence; donc, je me devais de lire ce livre de l’auteure allemande Monika Peets, d’autant plus qu’il a fait un carton en Allemagne lors de sa sortie.

Mon avis sur En route pour Compostelle

Caroline, Judith, Éva, Estelle et Kiki sont 5 copines qui se connaissent depuis quinze ans . Quand le mari de Judih décède, elle est dévastée. Dans les affaires de celui-ci, elle découvre un carnet de voyage dans lequel il raconte sa tentative de rejoindre Compostelle avant de succomber à son cancer.
Tous les ans, les filles font un voyage ensemble mais cette année, Judith ne les accompagnera pas.
Pour rendre hommage à son mari, elle décide de parcourir le chemin de Compostelle; alors d’un commun accord – ou presque — ses quatre amies vont l’accompagner.

Ce livre a plus sa place dans la catégorie Chick-lit que randonnée. On y découvre les vies de chacune des cinq filles : joie, peine, enfant, mari, adultère, problème de boulot…

Une petite intrigue va se mettre en place en rapport avec le fameux carnet de voyage et la fin ne présage rien de bon pour leur amitié.

C’est un livre qui se lit rapidement et qui est plein d’humour, même si je n’ai pas accroché avec les cinq personnages.

J’imaginais le récit plus centré sur la randonnée, ce livre aurait dû d’ailleurs s’appeler : « en route pour Lourdes », car les filles marchent effectivement sur le chemin de Compostelle mais ne font que l’étape « Narbonne-Lourdes. » (OK, je pinaille). L’une des filles fait le chemin avec… une valise à roulettes, mais bien sûr… on y croit.

L’auteure a écrit d’autres aventures pour ces 5 nanas, mais je ne sais pas encore si j’ai envie de les retrouver, peut-être l’année prochaine sur la plage. Qui sait…

 

 

Pour aller plus loin :

Si vous souhaitez lire un bon récit sur le Chemin de St Jacques je vous recommande très fortement le livre de Celine Anaya Gautier  DIS MAMAN, C’EST ENCORE LOIN COMPOSTELLE ? ou encore le très bon  VERS COMPOSTELLE – DRÔLES DE RENCONTRES d’Antoine Bertrandy

EN ROUTE POUR COMPOSTELLE

6.8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

6.5/10

En résumé

  • C’est un livre qui se lit rapidement et qui est plein d’humour

Infomations

  • Pocket (5 février 2015)
  • 384 pages

3 commentaires

  • Electra
    14 septembre 2016 à 9 h 37 min -

    Ah oui ! mais vu la couverture je me doutais que c’était plus chick-lit qu’un bouquin sur la randonnée ! Pour ma part, j’ai suivi ça à travers une ancienne collègue qui faisait un « bout » (enfin 300 km minimum) tous les ans .. elle a tout eu même a du abandonner car neige, et donc pluie, donc chaussures mouillés, puis problèmes de dos .. une année elle avait « loué » un âne .. Pas pour moi !

  • Léa Touch Book
    24 septembre 2016 à 13 h 47 min -

    Je ne l’aurai pas lu de prime abord mais pourquoi pas ? 🙂

    • Chinouk
      21 octobre 2016 à 12 h 48 min -

      Une lecture de plage sympas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.