Dans les forêts de l’ours de Rémi Huot


Rédigé le 7 juillet 2021

livre Dans les forêts de l’ours de Rémi HuotPremières phrases du livre :
Après un long voyage par la route pour rejoindre une région dépeuplée de l’est de l’Europe, dont on dit qu’elle est couverte d’immenses forêts séculaires, je dois d’abord refréner mon impatience de voir ces chênaies et sapinières vénérables, et subir au moins une fois la poussière urbaine. Avant de partir, il m’a été impossible d’obtenir des relevés topographiques de ce coin délaissé du continent. Ayant la ferme intention d’être un voyageur du ciel assidu et un vagabond de la terre obstiné, nombre d’infirmations de ces cartes précises me sont des plus précieuses. Ce sont elles qui me guideront et, poursuivant ce dessein, qui dévoileront les villages et les villes à relier ou à éviter, les sources d’eau dans les vallées et les montagnes pour les nuitées et affûts.

Pourquoi ce titre :
Un gars qui part à l’aventure marcher dans les forêts à la recherche de l’ours, vous pensez vraiment que je peux passer à côté de cette lecture ? Et bien non ! Encore une fois, le Mot et le Reste a tapé dans le mile avec ce titre !

Dans les forêts de l’ours de Rémi Huot – Résumé 

Tous ceux qui se sont intéressés, de près ou de loin, à la vie mystérieuse de l’ours sont finalement tombés d’accord sur les possibilités de l’observer. Ils sont légion celles et ceux qui, par crainte ou par passion, l’ont traqué des vies entières sans jamais le voir. Au risque d’attendre sans succès aux heures crépusculaires, Rémi Huot se doit tout de même d’essayer. Désireux de rencontrer la bête à l’état à sauvage, il part à l’est de l’Europe, marcher à rebours des grands chemins et des lieux communs, dans un pays perdu. Se mettre à la recherche de l’ours, c’est d’abord vivre un morceau de solitude dans les bois et se plier à l’exigence de la marche. C’est prendre les heures d’attente comme autant de chances de ne faire plus qu’un avec l’espace naturel et se dire que la quête se vaut bien à elle seule.

Dans les forêts de l’ours de Rémi Huot – Mon avis 

Remi Huot, ornithologue passionné de nature, décide de partir marcher dans les forêts sauvages de L’Europe de l’Est à la recherche de l’ours brun. Il a le fol espoir de croiser la route (ou plutôt le chemin) du plantigrade et de pouvoir l’observer. Alors, sac au dos, le voilà parti pour l’inconnu, et c’est le cas de le dire puisqu’il n’arrive pas à trouver une carte correcte pour s’orienter avant de partir et encore moins sur place. D’ailleurs, ce récit aurait pu s’appeler «  Dans les forêts de l’ours à la recherche de l’eau ! «  car sans carte fiable il n’est pas facile de repérer rivières, fontaines ou autres points d’eau. Et forcément, cette recherche va lui prendre beaucoup d’énergie et de temps.
Je dois vous avouer que c’est un peu ma phobie (sans parler des tiques) de manquer d’eau en randonnée  ! Bref !!

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce récit c’est la simplicité qui s’en dégage, une sorte de zénitude. Un voyage simple en symbiose avec la nature. Ce qui du coup rend ce livre très agréable, car l’on peut facilement se projeter au côté de l’auteur et s’imaginer cheminer avec lui.

D’autant plus qu’avec sa jolie écriture très agréable à lire, il nous partage en chemin certaines de ses réflexions, nous parle de la nature environnante, de la faune et de la flore qu’il croise. C’est très reposant.

Alors si vous voulez savoir si oui ou non Rémi a croisé l’ours brun, ou si vous avez envie d’une jolie parenthèse boisée, n’hésitez pas à vous procurer «  Dans les forêts de l’ours ». Ressourcement garanti !

Dans les forêts de l’ours de Rémi Huot

15€
7.8

L'écriture

8.0/10

L'histoire

7.5/10

Infomations

  • Le mot et le reste - 22 avril 2021
  • 148 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.