Vis-à-vis de Peter Swanson – Gallmeister


gallmeister Vis a Vis Peter SwansonPremières phrases du livre :
Les deux couples se rencontrèrent à l’occasion d’une fête de quartier, le troisième samedi de septembre.
Hen ne voulait pas y aller, mais Lloyd avait fini par la convaincre.
C’est en bas de la rue. Si tu n’es pas à l’aise, rien ne t’empêche de faire demi-tour et de rentrer.
Justement si, répondit-elle. Si je n’y passe pas au moins une heure, les gens vont me remarquer.
Mais non
Mais si. Je ne peux pas débarquer là-bas, regarder la tête de mes nouveaux voisins, puis tourner les talons et repartir.

Pourquoi ce roman ?
J’adore les thrillers psychologiques, alors il est évident que je ne pouvais pas passer à côté de Vis-a-Vis de Peter Swanson qui est d’ailleurs le tout premier thriller publié par Gallmeister. Je ne l’ai d’ailleurs pas fait trainer dans ma pal : aussitôt sorti — aussitôt lu !

Vis-à-vis de Peter Swanson – Mon avis

Hen et Lloyd viennent d’emménager dans une nouvelle ville, dans un quartier très sympathique. Hen est heureuse, car elle a enfin un atelier pour pouvoir exercer son métier d’illustratrice. Hen est psychologiquement fragile, mais elle a enfin trouvé son équilibre grâce à un nouveau traitement.
Rapidement, ils font la connaissance de leurs voisins Mira et Matthew, mais à l’occasion d’un dîner chez eux, Hen repère dans le bureau de Matthew un objet lié à un ancien meurtre non résolu qui l’avait obsédée par le passé. Alors, symptôme d’un nouvel épisode psychotique ou simple coïncidence ?

Dès les premières pages, j’ai complètement été happée par cette histoire, et il m’a été très difficile de poser ce roman. Pourtant on est ici dans du thriller psychologique, donc ce n’est pas le genre livre qui va à 100 à l’heure avec un suspense de fou, car dès les premiers chapitres on est rapidement fixé sur l’intrigue, mais Peter Swanson a réussi, petit à petit, à nous rendre addict à ses personnages. L’intrigue (dont je n’ai pas envie de vous parler ici pour vous en laisser la surprise) est tellement machiavélique et bien pensée ! J’ai eu tellement de compassion pour Hen, que je ressentais limite moi-même son mal-être !
J’ai lu les 100 dernières pages en apnée. Ce que j’ai apprécié aussi dans ce livre, c’est que l’auteur n’oublie pas de répondre à toutes nos questions ! Donc on referme le livre essoufflé, mais apaisé icon_smile

Alors, j’ai tout de même noté quelques petits raccourcis un peu « faciles » et des petits détails de dialogue qui m’ont fait tiquer, mais dans la grande majorité j’ai passé un très bon et agréable moment avec ce thriller écrit.

Si vous voulez tenter ce genre littéraire, Vis-à-vis est le livre parfait !

Je n’avais jamais entendu parler de Peter Swanson, pourtant il a déjà publié plusieurs romans, il est certain que je vais continuer à découvrir ses écrits, car j’ai adoré sa plume.

Vis-à-vis de Peter Swanson - Gallmeister

8

L'HISTOIRE

8.0/10

L'ÉCRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

En résumé

  • Traduit par Christophe Cuq
  • Titre V.O. : Before She Knew Him

Infomations

  • Editions Gallmeister
  • Edité le 6 février 2020
  • 393 pages

4 commentaires

  • Electra
    19 février 2020 à 11 h 35 min -

    je n’aime pas du tout les thrillers psychologiques (l’histoire me fait penser à un autre livre que j’ai abandonné, mon beau-père l’a fini à ma place) donc je passe mon tour !

    • Chinouk
      24 février 2020 à 11 h 29 min -

      Ton beau-père devrait l’aimer alors 🙂

  • Karine
    23 février 2020 à 0 h 41 min -

    Je l’ai repéré celui-là… on m’en a dit du mal et du bien, du coup, va falloir me faire mon propre avis.

    • Chinouk
      24 février 2020 à 11 h 31 min -

      c’est sûr que se faire son propre avis c’est le la meilleure solution, Des avis négatifs sur ce roman ? ah bon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk