Un autre tambour de William Melvin Kelley


Rédigé le 5 septembre 2020

livre un autre tambour  William Melvin KelleyPremières phrases :
« Presque tout ce que mes voisins appellent le bien,
je crois de toute mon âme que c’est le mal,
et si je me repens de quelque chose
c’est sans aucun doute de ma bonne conduite.
Quel démon m’a possédé et poussé à agir si bien ?
Quand un homme ne marche pas du même pas que ses compagnons, c’est parce qu’il entend battre un autre tambour. Qu’il accorde donc ses pas à la musique qu’il entend, quelle qu’en soit la mesure ou l’éloignement. »
Henry David Thoreau

Pourquoi ce livre:
j’ai entendu beaucoup de bien de ce titre lors de sa sortie en grand format l’année dernière, il était d’ailleurs dans ma wishlist depuis. Il vient tout juste de sortir en poche chez les éditions 1018, alors plus d’excuses pour ne pas le lire ! Et comme l’histoire m’intrigue énormément : aussitôt reçu, aussitôt lu.

Un autre tambour de William Melvin Kelley – Mon avis

L’histoire se déroule en 1957, dans un endroit imaginaire des états unis, un état situé dans le centre sud-est de l’extrême Sud. Il est bordé au Nord par le Tennessee, à l’Est par l’Alabama, au Sud par le golfe du Mexique et à l’Ouest par le Mississippi. Dans la Ville de Sutton, Tucker Caliban, un jeune fermier noir, descendant d’esclave africain, recouvre entièrement de sel son champ, abat sa vache et son cheval, met le feu à sa maison, puis quitte la ville. Le jour suivant, toute la population noire déserte Sutton à son tour.

Nous allons découvrir cette histoire à travers les voix des habitants blancs de la ville qui se réunissent régulièrement sous la véranda de l’épicerie pour jacasser. Ils sont tous interloqués face à cet exode incompréhensible, mais ils se demandent surtout ce que va devenir la ville sans tous ses travailleurs noirs !

Un autre tambour est un roman sur la ségrégation raciale avec un point de vue assez original.
L’auteur nous propose une alternance de chapitre, tantôt dans le présent, tantôt dans le passé pour nous raconter l’histoire de la ville et des habitants. On fait la connaissance des ancêtres de Tucker Caliban et des propriétaires terriens chez qui ils travaillaient.

Ce que j’ai trouvé addictif avec ce roman, c’est que l’auteur ne nous dit rien, on est au même niveau que les habitants de Sutton, il nous place face à cet exode sans rien nous dire.

Et finalement, je trouve que la citation de Thoreau en début d’ouvrage est très bien trouvée pour résumer ce livre.
Un autre tambour est un premier roman extrêmement bien pensé, construit et puissant ! À la fin de l’ouvrage, 1018 nous propose la biographie de William Melvin Kelley, un petit plus fort agréable. Il est clair que je vais me pencher sérieusement sur les autres œuvres de l’auteur.

Un autre tambour de William Melvin Kelley

7.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.5/10

L'HISTOIRE

7.5/10

En résumé

  • Traduit par Lisa Rosenbaum
  • Titre : A Different Drummer

Infomations

  • Editions 10 X 18 - 13 août 2020
  • 288 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.