Marilou est partout de Sarah Elaine Smith


Rédigé le 6 septembre 2021

livre Marilou est partout de Sarah Elaine SmithPremières phrases du livre:
J’ai longtemps pensé que mes ennuis s’étaient concrétisés l’été où Jude a disparu, mais à présent, je vois qu’ils ont commencé bien plus tôt. Avant cet été-là, ce qui m’arrivait, c’était de l’air et de l’eau, tout aussi transparent. Réel, oui, mais je m’en fichais un peu. Le réel ne m’intéressait pas.

Pourquoi ce titre:
le résumé de « Marilou est partout » de Sarah Elaine Smith m’a fortement intéressée, car j’aime beaucoup les histoires d’ado un peu paumé. J’étais curieuse de voir comment Cindy allait bien pouvoir se glisser dans la «  peau » de Jude. Je suis d’ailleurs étonnée d’être passée à côté de sa sortie en grand format l’année dernière, mais en tout cas il ferait un livre parfait pour cet été.

Résumé de Marilou est partout

Élevée au cœur de la Pennsylvanie rurale, coincée avec ses deux frères, ses gros chiens, et une mère qui disparaît des mois durant, Cindy ne sait rien du rêve américain. Jusqu’à cet été où Jude Vanderjohn, surnommée Marilou, une belle et riche adolescente qui l’a toujours fascinée, est portée disparue. Peu à peu, Cindy se rapproche de la mère de la jeune fille, Bernadette, que la douleur a rendue folle. Et l’impensable se produit : un soir, Bernadette prend Cindy pour sa fille. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour la jeune fille d’échapper à une vie médiocre ? Mais alors que l’enquête sur la disparition de Jude progresse, combien de temps le fragile édifice de l’illusion peut-il tenir? 

Mon avis pour Marilou est partout

Dans « Marilou est partout », nous allons suivre Cindy, qui est la narratrice de l’histoire. Cette jeune fille livrée à elle même vis avec ses deux frères, car sa mère est partie on ne sait trop où. Elle en a mare de sa vie, personne ne fait attention à elle, elle ne fait rien, et de toute façon où elle vit il n’y a rien à faire. Bienvenue dans l’Amérique profonde. Alors pour tenter de vivre une vie meilleure elle va se faire passer pour Jude, une fille qui a disparu. Dis comme ça, cela peut sembler étrange, mais elle y arrive pourtant un moment. Ce n’était pas prévu, mais c’est Bernadette, la mère de Jude, qui va la prendre pour sa fille. Cindy va donc tenter de trouver l’ affection qui lui manque auprès de celle-ci.

Ce que j’ai aimé dans ce roman c’est le fait qu’il soit écrit à la première personne, cela nous permet de bien comprendre le comportement et le ressentie de Cindy. En revanche, j’ai très moyennement apprécié le style de l’auteure. Ma lecture n’était pas fluide, je butais parfois sur des phrases ou bien j’étais quelques fois obligé d’en relire certaines pour me situer.

Mais malgré ce manque de fluidité de lecture Sarah Elaine Smith a tout de même donné une belle psychologie à ses deux personnages principaux que sont Cindy et Bernadette. Le personnage de Bernadette avec toute sa détresse physique et psychologique m’a très fortement touchée. En revanche, je n’ai pas réussi à éprouver d’empathie pour le personnage de Cindy.
L’auteure a aussi parfaitement réussi à dépeindre le décor dans lequel évoluent ses personnages, une Amérique profonde des laissés pour compte.

Marilou est partout de Sarah Elaine Smith a donc été pour moi une lecture assez mitigé, j’ai bien aimé le fond, mais pas la forme de ce roman.

Marilou est partout de Sarah Elaine Smith

6

L'écriture

5.0/10

L'histoire

7.0/10

En résumé

  • Titre VO : Marilou is Everywhere
  • Traduit par Héloïse Esquié

Infomations

  • Editions 1018 - 19 août 2021
  • 312 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.