Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton


Rédigé le 6 août 2020 ~ Coup de coeur Inside !

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton est un mix d’Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin…
livre Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart TurtonPremières phrases :
J’oublie tout après chaque pas.
Je finis par crier « Anna ! » et referme brusquement la bouche de surprise.
Mon esprit est vide. Je ne sais qui est Anna ni pourquoi j’appelle son nom. Je ne sais même pas comment je suis arrivé ici. Je me tiens dans une forêt, protégeant mes yeux du crachin. Mon cœur cogne, j’empeste la transpiration et mes jambes tremblent. J’ai dû courir, mais je ne me souviens pas pourquoi.

Pourquoi ce livre ?
J’ai beaucoup entendu parlé de Les sept morts d’Evelyn Hardcastle lors de sa sortie en grand format, trop peut-être, car je ne me suis jamais donné la peine d’aller lire son résumé. Lors de sa sortie chez 10/18 c’est sa sublime couverture qui m’a attirée, puis j’ai reconnu le titre. J’ai donc, cette fois-ci, lu le résumé et bingo ! Je vais enfin découvrir de quoi il en retourne.

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton – Mon avis

Dès les premières lignes de Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, nous faisons la connaissance d’Aiden Bishop. Nous ne savons pas qui il est, et lui non plus d’ailleurs. Cet homme se réveille dans le grand parc d’une luxueuse demeure victorienne, avec une envie fulgurante de hurler le prénom Anna ! Le problème c’est qu’il ne sait pas qui est cette femme, mais il est persuadé qu’il doit la protéger. Peu de temps après, il apprend que s’il veut rentrer chez lui il doit élucider le meurtre d’Evelyn Hardcastle qui aura lieu ce soir à 23 h, et tant qu’il ne trouvera pas le coupable il revivra cette même journée.

Que vous dire de ma lecture mis à part Wow ! Ce livre est complètement incroyable dans sa construction inédite et son intrigue. Un pavé qui vous tiendra en haleine et que vous aurez du mal à poser. Ce roman m’a fait le même effet qu’une poupée russe : une surprise dans une surprise dans une surprise…. Impossible de prédire quoi que ce soit avant le dénouement final.

L’écriture de Stuart Turton est très intelligente, efficace et addictive. La dizaine de personnes que nous allons suivre plus intimement ont toutes un caractère bien différent et le décor de l’Angleterre victorienne est bien posé. Ce fut un pur régal de déambuler avec ces protagonistes dans ce manoir et cet immense parc.

Si vous voulez apprécier pleinement votre lecture, je vous recommande tout de même de prévoir de grande plage de lecture, car de par sa construction inédite et complexe on a vite fait de perdre le fil si on le laisse trop longtemps, et de petits détails auront vite fait de vous échapper.

C’est un livre parfait pour l’été, addictif et original. Quand on pense que Les sept morts d’Evelyn Hardcastle est le premier roman de Stuart Turton ! le seul petit bémol que j’ai relevé c’est que j’ai trouvé le dénouement final un peu long.

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton

8.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.5/10

L'HISTOIRE

8.5/10

En résumé

  • Traduit par Fabrice Pointeau
  • Titre V.O. : The Seven Deaths of Evelyn Hardcastle

Infomations

  • 10 X 18 - 11 juin 2020
  • 600 pages

Un commentaire

  • Karine
    8 août 2020 à 4 h 59 min -

    Beaucoup aimé aussi. Quelle construction. Un excellent divertissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.