Les fleurs de lune de Jetta Carlton


Les fleurs de luneL’histoire :
Début du XXe siècle. Dans leur ferme du Missouri, Matthew et Callie Soames élèvent leurs quatre filles, aux personnalités différentes mais au caractère bien trempé : Jessica leur brisera le cœur en s’enfuyant dès sa dix-huitième année, Leonie tombera amoureuse de l homme dont il ne fallait pas s amouracher, Mary Jo s arrachera au cocon familial pour aller faire carrière à New York, et le destin de Mathy, l enfant sauvage, se conclura par la plus terrible des tragédies. Ces années durant, malgré chagrins et déceptions, les Soames parviendront, malgré tout, à préserver les liens d amour, qui forment le ciment même de leur famille. Une magnifique chronique romanesque, toute imprégnée des odeurs de l Amérique profonde.

Premier paragraphe :
Mon père avait une ferme dans l’ouest du Missouri, au-dessous du fleuve de ce nom ; là où le plateau des Ozarks s’abaisse doucement pour rejoindre la grande plaine. C’est une région coupée de multiples cours d’eau, où les pâturages s’échappent de vallées à la sombre végétation pour capter le soleil avant de rejoindre les falaises calcaires. C’est une séduisante régions. Elle ne requiert pas, comme certaines autres, votre admiration, mais l’accueille quand même avec bonne humeur. Elle vous offre en échange sérénité et céréales, mûres et noyers, herbes hautes et roses sauvages. C’est une terre généreuse dans sa modestie. La ferme se trouvait en son cœur même, quatre-vingts hectares le long d’une paresseuse et brune petite rivière appelée le Petit Tebo.

Pourquoi ce livre ?
J’ai reçu ce livre de Plumisa lors du swap vacances qui à mon plus grand plaisir, la enfin sortie de ma Wish-list.

Note : 9/10

Mon avis :
J’ai passé un très bon moment en compagnie de ces fleurs de lune, c’est un roman comme je les aime, agréable, doux, rustique, qui sens bon l’Amérique du début du XX siècle.J’aime ce genre de roman ou la vie s’écoule aux files des pages, où il ne s’y passe pas forcément grand-chose, mais où l’on se sent bien. Les personnages y sont attachants et au fur et à mesure on les découvre sous un jour par forcement attendu.

J’ai apprécié la composition du livre qui est découpé en 6 parties, qui correspondent chacune à un membre de la famille, le premier, lui est consacré à la présentation de la tribu et l’on y fait la connaissance de la famille Soames à la fin de l’été où l’organisation du pique-nique prévu va être chamboulée.
Chaque partie est centrée sur un personnage principal, mais on suit quand même en toile de fond le reste de la faille, ce qui est très agréable.
Ce livre est comparé à « ne tirer pas sur l’oiseau moqueur » de harper Lee et je vous avoue qu’à la fin de ma lecture je me suis vraiment demandée pourquoi ! C’est en lisant l’avant-propos (que je lis toujours a la fin) qui j’ai découvert pourquoi.

Comme Harper Lee avec « ne tirer pas sur l’oiseau moqueur » qui a eu un très grand succès, Jetta Carleton n’a écrit qu’un seul et unique livre, celui-ci. Lui aussi a rencontré un très fort succès à sa sortie.

Je ne peux que vous recommander ce merveilleux livre !

Les fleurs de lune – Jetta Carleton – Le Livre de Poche – 576 pages-7,60€


50 états, 50 billets , le challenge :Missouri.


Un commentaire

  • sofynet
    15 septembre 2012 à 11 h 48 min -

    Tu me donnes franchement envie de le découvrir !! Hop, billet ajouté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk