Les femmes d’Heresy Ranch de Melissa Lenhardt


Rédigé le 31 mars 2021

livre Les femmes d’Heresy Ranch de Melissa LenhardtPremières phrases du livre :
Cette histoire, comme tant d’autres, commence dans un grenier. Une des choses que j’ai apprises en tant qu’historienne est que les histoires, et tout particulièrement celle des gens oubliés, nous parviennent rarement en droite ligne. Ne serait-il pas merveilleux que, s’attelant à la tâche de débarrasser la demeure d’un aïeul récemment disparu, un héritier, découragé par la perspective de devoir trier des décennies de souvenirs, découvre un trésor de courriers, carnets, articles de journaux soigneusement regroupés et classés, avec en bonus une copie des courriers envoyés, fournissant toutes les clarifications utiles ? Le fait est rarissime, le plus souvent d’ailleurs parce que lesdits héritiers ne perçoivent pas l’importance de ces liasses de lettres cassantes retenues par un ruban rouge fané, ou s’en moquent.

Pourquoi ce livre :
J’avais repéré ce titre dans les sorties du mois des éditions du Cherche Midi, il a attiré mon attention par son sujet. Vous pensez bien que je ne peux réellement pas passer à côté d’un livre qui relate les exploits d’un gang de femmes qui tiennent un ranch dans le Colorado et dévalisent des diligences ! Alors quand Léa du groupe Picaboriverbookclub, et les éditions du Cherche Midi ont proposés ce titre en partenariat j’ai de suite postulé, et eu la chance d’être acceptée.

Résumé

Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. À ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux sœurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un ranch ont vite fait d’exciter toutes les convoitises, et bientôt elles sont dépossédées de leurs biens. Elles n’ont plus, chacune, qu’un cheval, et le choix qui reste dans l’Ouest américain à celles qui ont tout perdu : se marier ou se prostituer. Ces femmes-là vont néanmoins trouver une option inédite pour survivre : tourner le dos à la loi dont elles ont été les victimes et prendre les armes pour se faire justice. Le gang Parker est né. Bien vite, les exploits de cette mystérieuse bande de femmes défraient la chronique et les Pinkerton se mettent sur leur piste.

Mon avis sur Les femmes d’Heresy Ranch de Melissa Lenhardt

Avec « Les femmes d’Heresy Ranch », Melissa Lenhardt, historienne et romancière, nous propose un roman d’aventures inspiré de faits réels. Une histoire de femmes indépendante dans une société où le pouvoir est détenu par les hommes, dans un Colorado encore sauvage, où même quand elles dévalisent des banques personne ne les prend au sérieux !

Melissa Lenhardt nous propose son histoire sous forme d’extraits de journaux intimes, de retranscriptions d’interview, d’extraits de livres et de coupures de journaux. J’aime beaucoup ce genre de construction, car en général cela donne un bon rythme à l’histoire.

Ici, on va découvrir la vie des femmes d’Heresy Ranch avec le journal de Margaret Parker, la tête pensante du groupe et propriétaire du Ranch, ainsi que les retranscriptions des propos d’Hattie, sa meilleure amie. Chacune va nous raconter ce qu’elles ont vécu pendant cette cohabitation, mais le problème c’est qu’il y a beaucoup de redits entre les deux récits.

À cause de cela j’ai eu un peu de mal avec le début du livre, je n’arrivais pas à rentrer dedans et trouvais l’histoire très longue à se mettre en place. Mais cette gêne s’est atténuée avec l’arrivée du personnage de Claire. Le personnage, pour moi, qui est le plus intéressant  !

L’écriture de Melissa Lenhardt est fluide et très agréable à lire. J’ai adoré l’ambiance western du roman et j’ai passé un bon moment avec ces femmes au caractère bien trempé, elles m’ont même surpris avec leur belle ouverture d’esprit.

Sur la quatrième de couverture, il est écrit que les droits du livre ont été achetés pour une adaptation en série. Pour le coup, je pense que c’est une très bonne idée, car l’histoire s’y prête parfaitement, et je serais au rendez-vous !

Malgré un bémol, « Les femmes d’Heresy Ranch » de Melissa Lenhardt a été une bonne lecture.

Les femmes d’Heresy Ranch de Melissa Lenhardt

7

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

7.0/10

En résumé

  • Traduction : Tania Capron
  • Titre V.O.: Heresy Ranch

Infomations

  • Cherche Midi -11 février 2021
  • 544 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.