Le blues de La Harpie de Joe Meno


avis Le Blues de La Harpie
Premières phrases du livre :
Sans raison, j’ai fait ce que je n’aurais pas dû faire. J’ai songé à la fille que j’aimais, j’ai attendu mon heure puis j’ai braqué le magasin de vins et spiritueux où je bossais. Je suis monté dans ma voiture, j’ai démarré en trombe, imaginant le hurlement des sirènes là où il n’y en avait pas. L’autoroute elle-même était sombre comme une tombe et menait au ciel.

Pourquoi ce livre
Je n’avais absolument pas prévu de lire ce livre, mais il faisait partie de la sélection de l’été du PicaboRiverBookClub alors je me suis dit que c’était l’occasion de découvrir l’écriture de Joe Meno, d’autant plus qu’il va être question de rédemption et que c’est un sujet que j’aime beaucoup en littérature .

Le blues de La Harpie – Résumé 

Après un braquage, Luce Lemay renverse accidentellement un bébé dans une poussette et le tue sur le coup. Il sort de prison trois ans plus tard. Revenu à La Harpie, sa ville natale, il trouve un emploi dans une station-service grâce à un ami rencontré en prison, Junior Breen. Tous deux sont bien décidés à rester dans le droit chemin jusqu’à ce que Luce tombe amoureux de la belle Charlene.

Mon avis sur Le blues de La Harpie de Joe Meno

Luce et Junior sortent tout juste de prison et retournent vivres dans leur ville natale. Ils travaillent à la station-service, habitent dans une pension, et ne font pas de vague. Mais très vite les choses vont dégénérer, les habitants de la ville ont encore en mémoire l’accident qu’a causé Luce et personne ne veut pardonner. S’il reste ici, il en va de sa vie, mais pourquoi partirait-il ? Il est chez lui dans cette ville, et où irait-il de toute façon ?

L’ambiance de ce roman est très spéciale, une chape de désespoir entoure cette histoire. C’est sombre, triste, noir, dépressif…
J’ai eu énormément d’empathie pour Luce et Junior. Deux amis au caractère complètement opposé puisque Luce fait tout pour s’en sortir et Junior, lui, s’enfonce un peu plus chaque jour dans la déprime, il ne veut surtout pas oublier le crime qu’il a commis.

L’écriture de Joe Meno est belle, sombre et perspicace. Ses deux personnages vont me marquer longtemps !
Heureusement que le livre ne fait que 290 pages, car le moral en prend un coup avec cette lecture !

Je pense assurément me tourner vers d’autres ouvrages de Joe Meno, car celui-ci m’a beaucoup plus.

Joe Meno - Le blues de La Harpie

7.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.5/10

L'HISTOIRE

7.5/10

En résumé

  • Traduit par Morgane Saysana
  • Titre V.O ; How the Hula Girl Sings

Infomations

  • Le Livre de Poche - 31 janvier 2018
  • 288 pages

Un commentaire

  • Bookinette
    30 août 2019 à 19 h 20 min -

    Voilà un livre qui me tente bien et ton retour me conforte dans l’idée de me le procurer… J’adore les livres où les ambiances sont travaillées….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk