La vénus de Botticelli Creek de Keith McCafferty


Rédigé le 9 août 2020 ~ Coup de coeur Inside !

livre La vénus de Botticelli Creek Keith McCafferty Premières phrases du livre :
Lorsqu’elle l’entendit, Martha Ettinger quitta un instant des yeux le sentier et le bord de son chapeau se releva, lui dévoilant les premières étoiles. Au loin se découpait la silhouette indigo de Papoose Mountain. Le hurlement s’élevait depuis l’une de ces forêts de pins aux doigts crochus qui semblait vouloir agripper les sommets, d’abord une note profonde, soutenue, à laquelle s’était mêlée une harmonie plus aiguë qui en avait entraîné d’autres, avant que la complainte de la meute ne meure, abandonnant le shérif au silence et aux battements de son cœur.

Pourquoi ce livre
Depuis trois ans mon petit plaisir de l’été est de retrouver Sean Stranaham, que j’ai découvert dans « Meurtres sur la Madison » le premier titre de la succulente série de Keith McCafferty. Je dois vous avouer que je suis un peu amoureuse de ce personnage. Je retourne toujours dans la vallée de la Madison avec grand plaisir, car non seulement il y fait frais, mais le programme des vacances est idéal : pêche à la mouche, balade en pleine nature, peinture et petit meurtre à résoudre. What else ?

Résumé

Nanika Martinelli, surnommée “la Vénus de Botticelli Creek”, est une jeune guide de rivière et lors d’une balade elle a disparu. En se lançant sur sa piste, le shérif Martha Ettinger découvre un homme empalé sur les bois d’un cerf géant ! Suite à cette découverte, elle et son ami Sean Stranaham vont être confrontés à un groupe fanatique de défense des animaux, le Clan du Loup à trois griffes, et à leur meneur au charisme destructeur.
Dans leur enquête la plus dangereuse à ce jour, Martha Ettinger et Sean Stranahan jouent les agents doubles face à des humains qui masquent mal leur sauvagerie.

La vénus de Botticelli Creek de Keith McCafferty – Mon avis

Troisième aventure de Sean Stranaham et non des moindres, car ce tome est l’un de mes préférés ! Dans cet opus on retrouve le Duo Martha / Sean qui poursuivent gentiment le rapprochement qu’ils avaient entrepris dans le tome 1
Avec La Vénus de Botticelli Creek, Keith McCafferty va mettre un peu de côté la pêche à la mouche et se concentrer sur le loup, pour mon plus grand plaisir. L’animal va être au centre d’une enquête passionnante qui nous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page. Il va y être abordé le thème sensible de sa réintroduction qui ne plait pas à tout le monde. J’ai bien aimé aussi la tournure que prend Sean, qui devient de plus en plus un homme de la nature puisqu’il a abandonné son atelier pour vivre dans un tipi icon_smile

Comme chaque fois, l’écriture de Keith McCafferty est délicieuse et rafraîchissante. Ses descriptions de la nature sauvage du Montana sont magnifiquement réalistes, l’on se projette facilement pendant notre lecture.
C’est pour cela que, comme je vous le disais plus haut, j’aime lire cette série pendant l’été : je perçois parfaitement, pendant ma lecture, la fraîcheur de la rivière et le bruissement des feuilles des arbres.

La Vénus de Botticelli Creek est la troisième aventure de Sean, et même si les tomes peuvent très bien se lire indépendamment, chaque tome a sa propre intrigue, il est mieux pour apprécier pleinement la psychologie les personnages de les lire dans l’ordre de parution, d’autant plus que l’auteur, dans ce tome, fait de petites allusions aux précédentes enquêtes.

Alors si vous avez envie d’une lecture dépaysante, mêlant nature writing et enquête, n’hésitez pas à faire la connaissance de mon privé préféré.

livre Dead Man Fancy keith mccarfferty

La vénus de Botticelli Creek de Keith McCafferty

9

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

9.0/10

L'HISTOIRE

9.0/10

En résumé

  • Traduit par Janique Jouin-de Laurens
  • Titre V.O. : Dead Man's Fancy

Infomations

  • Editions Gallmeister - 18 juin 2020
  • 431 pages

2 commentaires

  • Electra
    10 août 2020 à 12 h 03 min -

    j’ai lu les deux premiers, je suis à la traine .. je vais le lire, mais plus tard
    car là je me consacre à ma PAL

  • Karine
    10 août 2020 à 18 h 43 min -

    Je pense que j’ai le premier tome dans ma pile, en anglais. IL me le reste à découvrir, of course… mai pile étant ce qu’elle est. Tu es hyper tentante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.