La place du mort de Jordan Harper | Actes Sud


livre la place du mort jordan harper Actes sudPremières phrases
Tatouée et couturée de coups de couteau, sa peau racontait son passé. Il vivait dans une pièce sans nuit. Et il se considérait comme un dieu.
Craig Hollington , dit le fou, pensionnaire à vie de la prison de Pelican Bay, chef du gang de prisonniers connu sous le nom de Force aryenne, soit de tous les Blancs véreux de Californie, passait sa vie dans une cellule de sécurisé maximale éclairée vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Il n’avait pas le droit de posséder d’objet plus solide qu’un coton-tige.

Pourquoi ce livre
Il va être question ici de road-trip, d’une cavale sanglante avec un père et sa petite fille de 11 ans. Je n’ai pas pu résister à ce pitch plus que tentant quand ce roman a été proposé en partenariat sur le PicaboriverBookClub ! D’autant plus que le dernier livre que j’ai lu de Actes Sud noir : Bull-Mountain, fut une très bonne lecture.

Mon avis sur La place du mort de Jordan Harper

Polly a onze ans le jour où son père, Nate, fraîchement sorti de prison, vient la récupérer à la sortie du collège. Elle ne sait pas encore que sa mère a été assassinée ni que sa tête et celle de son paternel ont été mises à prix.
C’est le début d’une cavale violente et sanglante à travers la Californie. Et la naissance d’une complicité, affective et criminelle.

Avec « La place du mort » Jordan Harper nous offre un premier roman décoiffant !
La place du mort est l’histoire d’une course poursuite effrénée et effrayante, mais aussi une très belle histoire d’amour filial.
Nate a la « Force aryenne » aux trousses et ce que l’on peut dire, c’est que ces gars-là, ils ne rigolent pas ! C’est Œil pour œil, dents pour dents ! (voire même plus)
Alors pour sauver sa fille, il l’emmène avec lui à travers la Californie et il lui apprend à se défendre, au cas où elle en aurait besoin.
Polly ne connaît que très peu son père, heureusement qu’elle a avec elle son ours en peluche, compagnon d’aventures et ami. Cet ours est le troisième personnage principal de l’histoire. Heureusement qu’il est là car grâce à lui, Polly arrive à gérer les galères qui lui arrivent.

L’écriture de Jordan Harper est sacrément efficace ! Nette, précise : les pages tournent toutes seules.
Ce que j’ai le plus aimé dans ce livre, c’est la relation père/fille qui se met en place, cela ne paraissait pas gagné au début pourtant. Mais ces deux-là se sont rapidement apprivoisés et ont créé une très belle relation. J’ai apprécié la justesse avec laquelle l’auteur l’a décrite.
En revanche, j’ai trouvé que Polly, pour 11 ans, était très débrouillarde, peut-être un peu trop pour que cela soit réellement plausible à mon goût parfois. Mais ce n’est pas très grave.

Il est clair que je vais continuer à suivre cet auteur.

La place du mort de Jordan Harper | Actes Sud

7.8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

7.5/10

En résumé

  • Traduit par Clement Baude
  • Titre V.O. : She Rides Shotgun

Infomations

  • Actes Sud Editions (6 mars 2019)
  • 272 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk