Jim Harrison Bibliographie


Rédigé le 31 mars 2016
 © Flammarion/ Jean-Luc Bertini

© Flammarion/ Jean-Luc Bertini

Jim Harrison né le 11 décembre 1937 à Grayling dans le Michigan aux États-Unis et mort le 26 mars 2016, à Patagonia,Arizona. Il est et restera, pour moi, un des plus grands écrivains américains.
Il a écrit de nombreux ouvrages : Essais, romans, nouvelles…

Ayant le but de lire toute sa bibliographie, j’ai répertorié sur cette page le nom et l’année de sortie V.o. de ses ouvrages traduits en français. Si l’aventure vous tente, rejoignez-moi sur la page du challenge ou sur sa page facebook.

Biographie traduite en Français

Poesies

1971 – Lointains et Ghazals
1973 – Lettres à Essenine
1982 – Une heure de jour en moins: poèmes choisis
1985 – Théorie et Pratique des rivières
1996 – L’Éclipse de lune de Davenport

Romans

1971 –  Wolf – Wolf: A False Memoir
1973 – Un bon jour pour mourir – A Good Day to Die
1976 – Nord-Michigan – Farmer
1981 – Sorcier – Warlock
1984 – Faux Soleil : l’histoire d’un chef d’équipe américain – Sundog
1988 – Dalva
1998 – La Route du retour – The Road Home
2004 – De Marquette à Vera Cruz – True North
2007 – Retour en terre – Returning to Earth
2008 – Une odyssée américaine – The English Major
2011 – Grand Maître : faux roman policier – The Great Leader: a faux mystery
2015 – Péchés capitaux -The Big Seven

Recueils de nouvelles

1979 – Légendes d’automne (regroupe les nouvelles « Une vengeance », « L’Homme qui abandonna son nom », « Légendes d’automne ») – Legends of the Fall
1990 – La Femme aux lucioles (regroupe les nouvelles « Chien brun », « Sunset Limited », « La Femme aux Lucioles ») – The Woman Lit by Fire Flies
1994 –  Julip
2000 – En route vers l’Ouest, (regroupe les nouvelles « En route vers l’ouest », « La Bête que Dieu oublia d’inventer », « J’ai oublié d’aller en Espagne ») – The Beast God Forgot to Invent
2005 – L’Été où il faillit mourir, (regroupe les nouvelles « L’Été où il faillit mourir », « Épouses républicaines », « Traces »)
2010 – Les Jeux de la nuit « La fille du fermier », « Chien Brun, le retour » et « Les Jeux de na nuit »
2014 – Nageur de rivière, (regroupe les nouvelles « Nageur de rivière », « Au pays du sans-pareil »)

Littérature d’enfance et de jeunesse

2000 – Le Garçon qui s’enfuit dans les bois

Essai

2001 – Aventures d’un gourmand vagabond : le cuit et le cru

Autobiographie

2002 –  En marge
2016 – Le vieux saltimbanque

En collaboration

2000 – Sur la piste de Big Foot avec Guy Le Querrec
2011 – Aristocrates sauvages avec Snyder Gary

Sur Jim Harrison

2007 – Jim Harrison de A à X Poche de Brice Matthieussent (son traducteur)

2 commentaires

  • Electra
    1 avril 2016 à 11 h 02 min -

    J’ai du consulté 20 fois sa bibli sur wiki car je saute du français à l’anglais et les titres ne sont jamais les même … j’ai répondu sur ton challenge ! snif snif snif

    • Chinouk
      3 avril 2016 à 19 h 11 min -

      pour le coup ces titres en fr sont les bons, du moins ce sont ceux des livres que je possède.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.