Fantômes de Christian Kiefer


Rédigé le 15 avril 2021 ~ Coup de coeur Inside !

livre Fantômes de Christian KieferPremières phrases du livre :
Ray Takahashi revint au mois d’août. À ce moment-là nous avions relégué cette histoire dans le passé – ou du moins avions-nous essayé de le faire —, et ce que l’on pouvait éprouver d’inquiétude ou même de culpabilité avait cédé la place à un mélange d’exultations et de désespoir, car nos garçons étaient maintenant de retour, transformés par la guerre. Chez certains, il ne subsistait plus qu’une absence là où s’était trouvé un bras ou une jambe ; d’autres revenaient brisés par les expériences dont nous ne saurions jamais rien.

Pourquoi le livre
J’ai énormément entendu parler de Christian Kiefer lors de la sortie de son précédent roman « les animaux ». J’avais emprunté celui-ci à la médiathèque, mais j’ai dû le rendre sans avoir eu le temps de le lire, puis je l’ai oublié. C’est en regardant les sorties du mois de la colletions terre d’Amérique
des éditions Albin Michel que je me suis rappelé qu’il fallait absolument que je lise Christian Kiefer !
Fantômes, son nouveau roman m’attirait énormément, même si j’avais peur que la guerre prenne le dessus ( je déteste les scènes de guerres), mais après avoir pris quelques conseils je me suis rendu compte que pas du tout. Alors voilà, c’est décidé je vais enfin découvrir la plume de Christian Kiefer.

Résumé :

Été 1945 : lorsque le soldat américain d’origine japonaise Ray Takahashi rentre du front, personne n’est là pour l’accueillir en héros sur les terres de son enfance, dans le nord de la Californie. Ses parents, après avoir été expulsés et enfermés au camp de Tule Lake, vivent désormais à Oakland. Mais Ray veut comprendre pourquoi leurs anciens voisins et amis ont coupé les ponts avec eux, et surtout revoir leur fille Helen, sa petite amie. C’est à ce moment-là qu’il disparaît sans laisser de traces.
Printemps 1969: de retour du Vietnam, et hanté par les fantômes de la guerre, John Frazier cherche son salut à travers l’écriture d’un roman. En s’emparant accidentellement du destin de Ray, le jeune écrivain ignore tout des douloureux secrets qu’il s’apprête à exhumer.
En revenant sur l’histoire méconnue de dizaines de milliers de Nippo-Américains internés dans des camps après l’attaque de Pearl Harbor en 1941, Christian Kiefer tisse un drame familial poignant et lumineux, qui interroge notre rapport intime à la mémoire et au passé.

Mon avis

Dans Fantômes, nous allons faire la connaissance de John Frazier, un écrivain vétéran de la guerre du Vietnam. Une guerre qui l’a traumatisé. Alors qu’il ne sait trop quoi faire de sa vie, il va, par hasard, découvrir l’histoire de Ray Takahashi un jeune soldat américain d’origine japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec l’aide de sa tante, il va faire des recherches sur ce jeune homme et par ce biais nous allons apprendre le terrible sort des ressortissants japonais sur le sol américain au moment de l’attaque de Pearl Harbor en 1941 où des milliers de personnes furent expatriés de chez eux et parqués dans des camps pour que le gouvernement américain puisse les tenir à l’œil.

Christian Kiefer va dérouler la vie de Ray Takahashi en parallèle à celle de John Frazier et l’auteur a extrêmement bien construit ses deux personnages, car ils sont tous les deux très attachants.

Au fil des pages ont fait la connaissance de la famille de Ray, de son histoire, de ses secrets et de ses fantômes. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour cette famille dont je vous laisserai vous-même découvrir l’histoire.

L’écriture de Christian Kiefer est belle, fluide et addictive. Impossible de reposer le livre une fois la première page tournée, car cette histoire est pleine de sensibilité et le suspense habilement géré. On veut absolument savoir ce qu’il est advenu de Ray !

Je suis ravie d’avoir enfin découvert la plume de cet auteur, d’autant plus avec ce magnifique roman qui porte d’ailleurs très bien son titre.

À présent, j’ai hâte de retrouver Christian Kiefer et de lire «  les animaux » dont tout le monde me parle!

Fantômes est une magnifique histoire pleine de délicatesse que je vous recommande très fortement.

8.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.5/10

L'HISTOIRE

8.5/10

En résumé

  • Traduit par Marina Boraso
  • Titre V.O. : Phantoms

Infomations

  • Albin Michel - 3 mars 2021
  • Collection Terres d'Amerique
  • 288 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.