En attendant Eden d’Elliot Ackerman chez Gallmeister


roman En attendant Eden d’Elliot AckermanPremières phrases du livre :
Je veux que vous compreniez Mary et ce que Mary a fait. Mais j’ignore si vous y parviendrez. Vous devez vous demander si au bout du compte, dans des circonstances similaires, vous feriez le même choix qu’elle, Dieu vous garde. À l’époque où je les rencontrai, elle et Eden, les temps étaient meilleurs. Ils essayaient alors de fonder une famille. Et des mois plus tard, cette nuit-là dans la vallée du Hamrin, j’étais assis à côté d’Eden et j’eus plus de chance que lui lorsque notre Humvee roula sur une mine, nous tuant moi et tous les autres, le laissant, lui, tout juste survivant.

Pourquoi ce livre
En attendant Eden attend depuis sa sortie dans ma pal que je décide de l’en sortir. Ce livre m’attirait grandement mais, en même temps, me faisait très peur. Je savais que j’allais aimer ce roman, mais le sujet de la guerre me repoussait. J’ai vraiment du mal avec cela. Et puis, il y a quelques jours, ce livre est revenu sur le devant de la scène (d’Instagram). Les lectures et les avis dithyrambiques ont commencé à envahir mon feed et, comme je suis très faible, j’ai craqué ! Je me suis enfin décidée à faire la connaissance d’Eden.

En attendant Eden – Résumé

Tous les jours, Mary est tout près de son époux, à l’hôpital. Tous les jours depuis trois ans, après son retour d’Irak. Eden est inconscient, et ses blessures ne guériront pas. Personne ne sait plus comment l’appeler, sauf elle : c’est son mari, et il est toujours en vie. Leur fille, qu’Eden n’a pas eu le temps de connaître, grandit dans cet hôpital où Mary attend avec patience et détermination un changement. Un jour, en son absence, Eden semble trouver un moyen de reprendre contact avec le monde extérieur. Dès lors, c’est Mary seule qui aura la responsabilité d’interpréter ces signaux et de prendre des décisions, ramenée tout d’un coup face à certaines vérités troublantes sur leur mariage.

En attendant Eden – Mon avis

Il aura fallu attendre plusieurs mois pour que je me décide à lire ce livre, et à peine un après-midi pour le terminer. J’ai lu ce petit roman complètement en apnée et sans pause. Pourtant, c’est un roman d’à peine 150 pages, en général c’est beaucoup trop court pour moi. J’ai besoin de plus de temps pour apprécier une histoire mais, ici, c’est juste ce qu’il fallait.

En attendant Eden est une petite pépite qui dormait sans faire de bruit dans ma pal.

En attendant Eden, d’Elliot Ackerman, aborde des sujets durs tels que la guerre ou l’acharnement thérapeutique de la fin de vie et, pourtant, ce livre est loin de sombrer dans le pathos.
L’auteur nous propose un huis clos entre Eden, sa femme Mary et son ami, qui est le narrateur de l’histoire.
Le choix du narrateur est d’ailleurs extrêmement intelligent et assez inédit. Je vous laisserai le découvrir par vous-même.

J’adore les huis clos, il y a d’ailleurs une scène assez marquante et flippante concernant Eden et sa phobie des cafards. Brrrr.

Elliot Ackerman, avec une écriture douce et minimaliste, nous livre un court roman bouleversant et rempli d’amour. Le sujet de la guerre qui me faisait peur n’est qu’implicitement présent dans le récit (excepté deux ou trois récits du front) et il est assez bien amené puisque l’auteur lui-même a été Marine pendant huit ans.

Je suis complètement ravie de cette lecture, et je me demande encore pourquoi j’ai attendu si longtemps pour le lire. Et là, je me pose devant mes étagères et je soupire en pensant à toutes les autres petites pépites qui doivent y dormir.

En attendant Eden En attendant | Elliot Ackerman

8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.5/10

L'HISTOIRE

7.5/10

4 commentaires

  • zarline
    17 janvier 2020 à 17 h 42 min -

    Je ne connaissais pas du tout mais c’est plutôt tentant. Pas facile de faire un bon roman sur un sujet si dur.

  • Karine
    18 janvier 2020 à 2 h 12 min -

    Je ne connaissais pas du tout. Va falloir que je jette un oeil là-dessus. Je suis hyper curieuse du coup.

    • Chinouk
      22 janvier 2020 à 11 h 09 min -

      une petite pépite ce roman <3

    • Chinouk
      22 janvier 2020 à 11 h 13 min -

      C’est vrai que c ‘est pas évident si on ne veux pas tomber dans le patos ! et bien c’est mission réussi pour Elliot Ackerman. J’ai hâte de lire le prochain roman de l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk