Dans les pas du fils de Denis Labayles


Livre Dans les pas du filsPremières phrases :
Comme souvent à Biarritz, il pleut. C’est plutôt mauvais signe. Si mes parents ont décidé de venir ensemble me chercher à la sortie du lycée, c’est encore plus mauvais signe ! Ils sont séparés depuis longtemps et mon père fait rarement le voyage de Paris. Je sens que ça va chauffer.

Pourquoi ce livre :

Quand j’ai repéré ce livre dans la dernière masse critique du site Babelio, je n’ai sélectionné que celui-ci, car je souhaitais absolument lire le récit de Renaud et Tom François, l’histoire racontée me touchant personnellement. Un père, un fils, une expédition dans les steppes du Kirghizstan. J’étais sûre de passer un bon moment de lecture. Je remercie donc Babelio et les éditions Kero (que je découvre) pour ce partenariat.

Mon avis :

« Dans les pas du fils » nous livre le récit d’expédition d’un père qui va tout mettre en œuvre pour sauver son fils de 17 ans de la mauvaise pente sur laquelle il glisse inexorablement. Pour le soustraire à ses habitudes et copains toxiques, il lui propose de partir 3 mois au Kirghizstan. Trois mois, loin de tout, où le quotidien sera fait de déplacements à cheval et de rencontres de peuples nomades.
Une expérience dont – il en est persuadé -, son fils reviendra changé.

Les débuts vont être rudes (très rudes même), car Renaud (le père) et Tom (le fils) ne sont pas en bons termes, Renaud étant séparé de la mère de Tom depuis de nombreuses années. Le père et le fils n’ont pas beaucoup de contacts et entretiennent une relation très conflictuelle, chacun reprochant énormément de choses à l’autre.
Cette aventure va être l’occasion de remettre tout à plat, de repartir sur de bonnes bases.

Le livre alterne le récit de Tom et celui de Renaud, chacun leur tour ils prennent la parole dans des chapitres distincts.
J’ai apprécié la façon dont le livre est construit, nous avons ainsi, tour à tour, deux visions du voyage.

C’est une aventure marquante que vont vivre là le père et le fils. Trois mois à vivre l’un avec l’autre, à ne pouvoir compter que sur l’autre. Trois mois de vie à la dure avec le strict nécessaire, à traverser des montagnes et des déserts de l’Asie centrale.
Les conflits resurgissent forcément, mais petit à petit les deux hommes se réapprivoisent. Les non-dits sont dévoilés et apaisent les esprits.

La persévérance de Renaud pour « sauver » son fils est exemplaire et m’a extrêmement touchée. Après de nombreuses démarches il a réussi à rencontrer de belles personnes qui ont été touchées par sa démarche et l’ont aidé à réaliser cette expédition.

Le mal-être de Tom m’a émue aussi, et m’a forcément rappelé mon propre fils.
Tom en ressortira changé avec des perspectives d’avenir qu’il n’aurait pas une minute envisagées avant.

Renaud et Tom ont confié l’écriture de leur récit à Denis Labayles, un auteur qui prend pour la première fois la plume pour quelqu’un d’autre. Lui aussi a été touché par cette histoire, c’est pour cela qu’il a accepté d’écrire l’histoire de ce voyage.

Son écriture est fluide et efficace, on y était vraiment dans ces steppes d’Asie centrale.

« Dans les pas du fils » est un livre que je vous recommande fortement, pour son dépaysement, mais aussi pour l’histoire touchante de ce père et ce fils qui cherchent à se retrouver.

Dans les pas du fils

7.8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

8.5/10

Infomations

  • Kero (18 mai 2016)
  • 256 pages

2 commentaires

  • keisha
    2 juillet 2016 à 16 h 18 min -

    Bonne pioche! (c’est sûr que là bas c’est vraiment différent comme vie!!!^_^)(quoique la capitale du pays doit aussi avoir son lot de jeunes en difficulté ou sur le fil)

    • Chinouk
      9 juillet 2016 à 12 h 14 min -

      C’est vrai que les jeunes – et les moins jeune sont en difficulté même dans les steppes sauvages, la bouteille de vodka à 1 € n’arrange pas les choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk