Dans la Lumiere – Barbara Kingsolver


Dans la Lumiere - Barbara KingsolverPourquoi ce livre ?
J’ai découvert Barbara Kingsolver avec son magnifique : « Un été prodigue » depuis je me procure tous ses romans petit à petit, j’ai lu l’année dernière « Un jardin dans les Appalaches »  que j’ai adoré aussi, alors quand j’ai été retenue pour l’opération des matchs littéraires de la rentrée 2013 de PriceMinister-Rakuten  et que ce livre était dans la liste des choix, j’ai sauté sur l’occasion.

Mon avis :
On suit Delarobia, la narratrice, pendant les 6 mois que va durer l’hibernation des papillons Monarque qui ont choisi, on ne sait pas pourquoi, de migrer vers la chaîne des Appalaches plutôt qu’au Nouveau-Mexique, comme ils le font depuis la nuit des temps. On en ignore la cause, mais le dérèglement climatique y est très certainement pour quelque chose, celui-ci est d’ailleurs en trame de fond du roman.

Dans ce livre on suit deux histoires en parallèle : l’étude par des scientifiques du phénomène de migration des Monarques et la vie de Delarobia, mère de 2 enfants en bas âge, dans un coin complètement paumé et qui n’en peut plus de sa vie actuelle. Vie qu’elle s’apprêtait à changer quand elle a découvert les papillons.

Il m’aura fallu plus de 20 jours pour finir ce pavé, mais j’avoue avoir fait une petite pause au milieu de l’histoire.
Le récit m’a paru très long à se mettre en place, puisque pendant plus de 100 pages on apprend à connaître le personnage principal, mais c’était nécessaire, je pense, pour bien cerner Delarobia.

Ce roman m’a tout de même plu, ce fut une lecture intéressante, j’ai juste été gênée par une impression de « nonchalance », l’histoire se déroule, les pages tournent, mais il ne se passe pas grand-chose au final. J’ai eu comme l’impression de m’enliser dans ce pavé de 550 pages.

Dans la Lumiere – Barbara Kingsolver – Rivages (21 août 2013) – 560 pages – 24.50€

Dans la Lumiere - Barbara Kinsolver

8 commentaires

  • Lili
    19 novembre 2013 à 9 h 44 min -

    Le résumé de ce livre me tentait beaucoup mais je n’en ai malheureusement entendu que des avis mitigés voire négatifs, même parmi les amateurs de l’auteure… Dommage, mais je vais passer du coup !

    • Chinouk
      20 novembre 2013 à 15 h 25 min -

      c’est pas un livre désagréable, mais il faut être en mode farniente je pense pour bien apprécier la lenteur de l’histoire.

  • keisha
    19 novembre 2013 à 11 h 56 min -

    Des avis mitigés, oui, je me réserverai donc pour un de ses précédents romans repérés à la bibli.

    • Chinouk
      20 novembre 2013 à 15 h 23 min -

      connais-tu un été prodigue? il est vraiment top.

  • Patricia
    19 novembre 2013 à 23 h 04 min -

    Je suis peut être la seule de la blogosphère, mais moi j’ai beaucoup aimé ce livre, même si l’action y est moins trépidante que dans un polar.

    • Chinouk
      20 novembre 2013 à 15 h 22 min -

      Bonjour Patricia .
      beaucoup moins même 🙂 j’ai aimé aussi mais finalement je pense que je l’aurai plus appréciée allongée sur une chaise longue au soleil, au j’aurai eu tout mon temps pour le lire.

  • Marilyne
    24 novembre 2013 à 10 h 39 min -

    Tu fais donc partie des lectrices de Kingsolver mitigées pour ce titre. J’en reste curieuse mais il attendra un moment de disponibilité comme tu le recommandes ( et au rythme où je vais, ce sera peut-être la parution en poche ^^ )

    • Chinouk
      24 novembre 2013 à 17 h 16 min -

      je pense que tu peux attendre la parution poche 🙂 parcontre cela va être un pavé écrit en tout petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk