Big Sur de Jack Kerouac


livre big sur jack kerouacPremières phrases:
Le vent emporte les notes tristes du Kathleen, égrenées par les cloches de l’église, jusque dans les bourgs des bas quartiers de la ville. Je m’éveille tout morose et abattu, geignant au souvenir de la dernière beuverie et gémissant surtout parce que j’ai complètement gâché mon « retour secret » à San Francisco : je me suis enivré comme un idiot, caché dans les impasses avec des vagabonds, et je suis remonté dans North each pour voir tout le monde ; et pourtant Lorenzo et moi, nous avions échangé d’énormes lettres pour mettre au point les modalités de mon arrivée clandestine…

Pourquoi ce livre:
J’avais très envie de me replonger dans un ouvrage de Kerouac. J’ai opté pour Big Sur, car il se passe à … Big Sur (SIK). Il faut dire aussi que j’ai complètement craqué pour la photo de couverture du photographe David Alan Harvey. Je suis d’ailleurs en train de me racheter tous les Kerouac chez folio « à cause » de leurs couvertures !

Après avoir lu le petit texte de Jack avant le début du récit, je me suis dit que je n’aurais peut-être pas dû lire ce livre maintenant. « Mon œuvre comme celle de Proust, ne comprend qu’un livre unique aux vastes dimensions ; cependant, mes expériences ont été décrites au fur et à mesure, et non-après-coup, sur un lit de malade. […] Sur la route, The subterraneans, Les clochards célestes, Docteur Sax, Maggie Cassidy, Tristessa, Desolation Angels, Vision de Vody et les autres ouvrages, parmi lesquels figure celui-ci ne sont que les chapitres de l’oeuvre que j’ai intitulé La légende des Duluoz »

Jack pensait pouvoir, à la fin de sa vie, rééditer toutes son œuvre en redonnant à ces personnages leurs noms d’origine, car ses éditeurs de l’époque l’ont obligé à changer les noms dans les différents livres qu’il a publié. Il n’en a pas eu le temps.
À partir de maintenant, je lirai l’oeuvre de Kerouac dans l’ordre..

Big Sur californie

Mon avis sur Big Sur

Pendant les trois ans qui ont suivi la sortie – et le succès – de « Sur la route », son premier livre, Jack Duluoz (comprendre Kerouac) a vécu une existence de cinglé qui l’a emmené dans un chaos sans nom (Sexe, drogue, alcool…). Il décide alors de partir six semaines dans la cabane d’un ami, perdu au milieu de rien et proche de l’océan Pacifique à Big Sur en Californie. Il espère y trouver le calme auquel il aspire tant. Si les premiers jours se passent très bien, entre écriture, promenade, lecture et contemplation du brouillard, très vite, le manque de civilisation se fait sentir, et un jour où il est saoul, il se rend à San Francisco retrouver ses potes et replonge dans la débauche.
C’est le troisième livre de l’auteur que j’ai lu — et celui que j’ai préféré.
Je pense que celui-ci est vraiment représentatif de son œuvre, du moins j’imagine, car je n’ai pas encore lu ses récits majeurs. J’ai juste vu le film tiré de « Sur la route » de Walter Salles.
On va le suivre pendant 6 semaines et petit à petit on va le voir sombrer dans la folie pure (l’alcool et la dépression ne font pas bon ménage) avec parfois quelques sursauts de lucidités.
Dans ce récit, on va retrouver Neal Cassady ( le Dean Moriarty de Sur la route ) un peu trop « rangé » pour Kerouac qui a l’air de ne pas apprécier ce que sont devenus ses anciens amis, mais qui est toujours près à ouvrir son porte-monnaie pour les aider.
Une écriture sombre et psychotique par moment – et pourtant très fluide — que j’ai beaucoup appréciée.
Big Sur confirme mon envie de découvrir toute l’oeuvre de l’auteur, le prochain sera donc : Sur la route (le rouleau original).

Dites-moi quel est pour vous le meilleur livre de l’auteur !

Big Sur

8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

8.0/10

Infomations

  • Gallimard Folio (27 septembre 1979)
  • 308 pages
  • Poche :8.20 € / Ebook : 7.99 €

3 commentaires

  • Le Bouquineur
    30 août 2017 à 16 h 16 min -

    Je ne saurais répondre à la question quel est le meilleur roman de Kerouac car je l’ai lu il y a prèq de 40 ans… Mais ce qui est certain c’est que la réédition de « Sur la route » est magnifique…
    http://lebouquineur.hautetfort.com/archive/2012/10/14/jack-kerouac-sur-la-route.html

    • Chinouk
      30 août 2017 à 18 h 02 min -

      Encore plus hâte de le lire alors…
      Effectivement, même dans ma version il y a 4 préfaces qui font 150 pages à elles seules. Merci pour ton article ( dont les commentaires sont fermés ) car tu m’as enlevé la peur de me lancer dans ce récit dans lequel je vais être en apnée.

  • keisha
    30 août 2017 à 18 h 42 min -

    Je n’ai lu que Sur la route, paru en version non paragraphée, mais on le lit en apnée sans descendre de voiture… Oui, les noms sont changés, mais j’ai foncé quand même. A lire!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk