En lieu sûr de Wallace Stegner


livre en lieu sur wallace stegner avisPremières phrases
Remontant au travers d’un entrelacs de rêves et de souvenirs, me tordant telle une truite à travers les cercles de précédents réveils, je fais surface. Mes paupières s’ouvrent. Je suis éveillé. Ceux qui viennent de se faire opérer de la cataracte doivent connaître cela lorsqu’on défait leur pansement : chaque détail est aussi net que s’il était vu pour la première fois, et cependant familier, connu du temps d’avant la cécité, ce qui appartient au souvenir et ce qui se présente à la vue fusionnant comme dans un stéréoscope.

Pourquoi ce livre
Vous le savez à présent, j’aime l’écriture de Wallace Stegner, alors quand Gallmeister a ressorti le dernier livre que celui-ci a écrit dans leur format Totem (poche), je ne pouvais que me jeter dessus. De plus, la quatrième de couverture parle de forêt, de cabane isolée, de littérature : tout ce que j’aime. Alors let’s go !

Mon avis sur En lieu sûr de Wallace Stegner

Alors qu’ils ne se sont pas vus depuis quelques années, deux couples à la retraite se retrouvent à l’endroit où ils ont passé de très nombreuses et merveilleuses vacances dans le passé. On comprend rapidement que cette rencontre n’apporte pas de bonnes nouvelles. C’est l’occasion pour le narrateur de laisser vagabonder ses souvenirs et de se remémorer toutes ces années d’amitié. 

Que dire de ce livre à part qu’il est magnifique ?C’est une très belle histoire d’amitié que nous conte là Wallace Stegner, une histoire simple et profonde qui résiste à tous les aléas de la vie. 
Dans ce livre, nous faisons la connaissance de Sid et de Charity, un jeune couple aisé, qui se prend d’amitié pour Larry et Sally. 
Les deux coupes deviennent vite de très bons amis. La passion de la littérature, de la musique et de la poésie les soude fortement. 
Charity et Sally, dès leur rencontre, se découvrent un très fort point commun : elles attendent toutes les deux un bébé, qui naîtra à quelques jours d’intervalle. 
Les deux couples resteront toujours  liés malgré leurs caractères et leur niveau de vie très différents. 

« En lieu sûr » a une construction particulière : nous suivons Larry (le narrateur) dans une alternance de passé et de présent, entre discussions, réminiscences, souvenirs vrais ou inventés. Installé dans la galerie de cette maison dans les bois, il va nous raconter l’histoire de ces quatre personnages. 
C’est une construction de roman que j’aime beaucoup et qui dynamise l’histoire, déjà sublimée par l’écriture douce et poétique de l’auteur. 

Parlons des personnages : j’ai adoré  les  suivre tout au long de leur vie. Même si j’ai trouvé celui de Charity un peu trop autoritaire à mon goût et que j’ai souvent eu de la peine pour son mari (spécialement sur la fin, mais chut !). 
« En lieu sûr » est une ode à l’amitié profonde, un roman presque contemplatif, mais dont les pages défilent à une vitesse folle. J’ai eu un petit pincement au cœur en tournant la dernière page, car j’ai toujours du mal à quitter les personnages de Wallace Stegner, et j’étais triste de refermer le dernier livre écrit par l’auteur. 

Je vous recommande fortement cette lecture qui sera idéale pendant les jours froids qui arrivent. Avec la même construction d’histoire, basée sur des réminiscences, je vous recommande aussi « À l’envers du temps » du même auteur que j’ai lu (et adoré) dernièrement.

10 commentaires

  • Laeti
    19 septembre 2017 à 11 h 31 min -

    Très tentée par cette lecture grâce à ton bel article 🙂 Les couvertures de la collection Totem sont toujours magnifiques, avec un petit côté rétro que j’adore. Je note 😉

    • Chinouk
      5 octobre 2017 à 17 h 20 min -

      C’est vrai que la couverture est jolie, au début je n’aimais pas les nouvelles couvertures des totems, mais à présent je crois que je suis en train de changer d’avis .

      🙂

  • keisha
    19 septembre 2017 à 14 h 24 min -

    Je crois t’avoir dit que je l’avais lu en VO car à l’époque on ne le trouvait plus en français. Magnifique!!!

    • Chinouk
      5 octobre 2017 à 17 h 18 min -

      Ce n’était pas trop compliqué à lire en VO avec tout c’est aller-retour ?

  • Hélène
    20 septembre 2017 à 8 h 28 min -

    Il m’attend, j’ai hâte !!!

    • Chinouk
      5 octobre 2017 à 17 h 18 min -

      Ne le fait pas trop attendre 🙂

  • Marie-Claude
    22 septembre 2017 à 2 h 50 min -

    « La montagne en sucre » m’avait intimidée. J’avais refermé le roman après 200 pages. J’avoue que le côté poétique de l’écriture m’a refroidie. J’ai presqu’envie de retenter le coup avec ce « Lieu sûr ». L’histoire et l’atmosphère qui semblent s’en dégager risque fortement de me plaire. Tu penses que oui?

    • Chinouk
      5 octobre 2017 à 17 h 17 min -

      Tu as abandonné la montagne en Sucre ?? non, mais dit donc ! c’est pas bien çà !! Pour En lieu sur, je suis sûre qu’il devrait te plaire. Peut-être qu’il te permettra de mieux appréhender l’écriture de l’auteur et te permettra de reprendre le petit bijou que tu as abandonné.

  • Violette
    23 septembre 2017 à 18 h 18 min -

    un enthousiasme contagieux, surtout que je n’ai jamais lu cet auteur ! Dommage que ma bibliothèque ne le connaisse pas!

    • Chinouk
      5 octobre 2017 à 17 h 14 min -

      Il vient tout juste de sortir c’est surement pour cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *