Dans la forêt de Jean Hegland


livre nature writing Gallmeister Premieres phrases :
c’est étrange, d’écrire ces premiers mots, comme si je me penchais par-dessus le silence moisi d’un puits, et que je voyais mon visage apparaître à la surface de l’eau – tout petit et se présentant sous un angle si inhabituel que je suis surprise de constater qu’il s’agit de mon reflex. Après tout ce temps, un stylo a quelque chose de raide et d’encombrant dans ma main. Et je dois avouer que ce cahier, avec ces pages blanches pareilles à une immense étendue vierge, m’apparaît presque plus comme une menace que comme un cadeau — car que pourrais-je y relater dont le souvenir ne sera pas douloureux ?

Pourquoi ce livre :
Cette nouveauté Gallmeister m’a de suite attirée par son titre « Dans la forêt » (je vous ai déjà parlé de mon amour pour la forêt ?  😉 ), puis à la lecture du résumé l’histoire m’a énormément plu : 2 sœurs qui doivent vivre seules au milieu de la forêt. À sa lecture, le résumé me disait fortement quelque chose, il s’est avéré qu’un film a été tiré de ce roman : Into the forest de Patricia Rozema ; je l’ai vu il y a quelques mois avant de savoir que Gallmeister allait éditer le livre, c’est ballot car je n’aime pas spécialement voir un film avant de lire le livre.

Mon avis

Voilà un livre qui n’a pas traîné dans ma PAL : aussitôt arrivé, aussitôt lu !
« Dans la forêt », c’est l’histoire de Nell et Éva, deux sœurs qui vivent avec leurs parents depuis leur naissance au milieu d’une forêt de Californie. L’histoire se passe dans un futur proche: petit à petit, on constate de plus en plus de coupures d’électricité, jusqu’au jour où la coupure devient permanente et va entraîner le chaos dans le monde (ou du moins en Amérique, car on ne sait pas si le problème est planétaire). Les magasins sont pillés, il n’y a plus d’essence, les gens meurent en masse de différentes maladies.

Nell et Éva étant isolées avec leur père dans leur chalet ne savent pas exactement ce qui se passe — nous non plus, d’ailleurs — d’autant plus qu’elles sont toutes les deux obnubilées par leurs activités : Éva veut intégrer une école de danse réputée, pour cela, elle danse du matin au soir (sans musique) et Nell une grande université (elle dévore, un à un, tous les mots de l’encyclopédie), elles bossent dur toutes les deux pour cela. Mais petit à petit, les priorités vont changer et elles vont devoir survivre seules et apprendre à vivre avec ce que leur donne la forêt et affronter le monde extérieur.

Nous allons suivre l’histoire du point de vue de Nell, 17ans, qui relate les faits dans un cahier vierge retrouvé par sa sœur Éva 18 ans.
J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre, que j’ai de loin préféré au film, je trouve le roman plus réel et consistant, même si le film est fidèle à l’œuvre de Jean Hegland.
Dans ce roman, on évolue dans un monde apocalyptique, mais qui pourtant paraît très réel, on peut sans aucun problème se projeter, ce qui m’a d’ailleurs poussée à réfléchir sur le fait de savoir comment je vivrais moi aussi sans électricité.

Les personnages de Nell et Éva ont une belle consistance, j’ai trouvé Nell – la plus jeune des sœurs – très mature et réfléchie alors qu’Éva est plus « inconsciente » (et m’a passablement énervée plus d’une fois) ce qui d’ailleurs entraîne beaucoup de conflits et disputes entre les deux sœurs.

L’écriture de Jean Hegland est délicieuse, limpide à souhait. Je me suis projetée sans aucun souci dans l’histoire. J’ai été très surprise d’apprendre que ce livre a été écrit il y a 20 ans ! Tellement il me paraît actuel.

J’ai juste un petit bémol sur les dernières lignes de ce livre, car je ne comprends pas la réaction des deux sœurs (je ne l’avais pas comprise non plus dans le film). J’aurais peut-être aussi voulu savoir ce qui a entraîné ce chaos, l’auteur nous laisse dans l’ignorance.

« Dans la forêt » de Jean Hegland, est une très belle découverte, un beau livre de Nature Writing que je vous recommande fortement. Celui-ci clôture en beauté mon année livresque !

Défit 50 romans-50 états : Californie

Dans la forêt

Dans la forêt
85

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

9/10

    L'HISTOIRE

    9/10

      En résumé

      • Un roman Nature Writing d'anticipation à découvir.

      Infomations

      • GALLMEISTER (3 janvier 2017)
      • 304 pages
      • 23.50 € / Epub: 16.99 €

      7 commentaires

      • keisha
        12 janvier 2017 à 18 h 20 min -

        On voit pas mal ce livre sur les blogs, je saurai attendre ; mais ça a l’air de correspondre au nature writing quand même (je n’aime pas quand gallmeister s’en éloigne trop)

        • Chinouk
          19 janvier 2017 à 19 h 11 min -

          Je n’aime pas non plus quand Gallmeister s’éloigne trop du Nature Writing, mais avec Dans la forêt on est en plein dedans 🙂

      • Marie-Claude
        12 janvier 2017 à 19 h 13 min -

        De fait, belle lecture pour clôturer l’année.
        Il semble faire fureur, ce roman… Évidemment, je le veux!
        Il me faudra toutefois patienter au 5 février avant de pouvoir mettre la main dessus.

        • Chinouk
          19 janvier 2017 à 19 h 12 min -

          c’est un chouette roman, que j’ai bien apprécié mais j’ai grandement regretté d’avoir vu le film avant ! Vivement le 5 alors.

      • Léa Touch Book
        17 janvier 2017 à 12 h 39 min -

        Ce livre est tellement beau 🙂

      • A.J
        11 juillet 2017 à 11 h 05 min -

        Très envie de le lire depuis sa sortie, ton article me conforte dans cette idée.

        • Chinouk
          13 juillet 2017 à 11 h 23 min -

          une très bonne lecture effectivement !

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *