Un poisson sur la lune de David Vann – Gallmeister


Livre david Vann un poisson sur la lune Gallmeister

Un poisson sur la lune – Résumé

Avec « un poisson dans la lune », David Vann nous raconte, dans une autofiction, les derniers jours de son père Jim. Celui-ci souffre d’une dépression profonde et, à 40 ans, à décidé de mettre fin à ses jours. Mais avant de passer à l’acte, il quitte l’Alaska pour rendre visite une dernière fois à sa famille en Californie.
Lors de ce séjour, il sera chaperonné par Doug son frère qui, sur ordre du psy, ne doit pas le laisser seul. Jim est obsédé par son arme, par son ex qui l’a quitté et par le sexe. Ses idées tournent sans logique et sans arrêt dans sa tête, il n’en peut vraiment plus, il veut que cela s’arrête.

Premières phrases
L’avion amorce sa descente mais San Francisco est invisible, rien que des nuages et de la pluie qui se referment sur l’aile, de la pluie à des centaines de kilomètres/heure, rien qu’une entité horizontale, qui ne tombe pas, qui n’a rien d’assez léger pour tomber. Une pression terrifiante, insistante, paniquée, qui disparaît et réapparaît, provenant d’une source terrible, le souffle d’un dieu en colère.

Pourquoi ce livre ?

C’est toujours avec une immense joie que j’apprends la sortie d’un nouveau roman de David Vann qui est un auteur que je suis depuis ses débuts et qui, au fil des années et des romans, ne cesse de me surprendre et de m’époustoufler. Pour preuve, l’incroyable et surprenant ‘l’obscure clarté de l’air‘. Depuis cette lecture, je voue à l’auteur un respect absolu.

Pour en revenir à Un poisson sur la lune, j’attendais tout particulièrement sa sortie en France car je souhaitais lire ce livre dès sa sortie VO. Le voilà aujourd’hui entre mes mains, alors Let’s Go !

Un poisson sur la lune de David Vann – Mon avis sur le livre

Je viens de me prendre une sacrée claque avec cette lecture, quelque chose d’assez violent ! Moi qui pensais passer une journée tranquille, pépère à siroter du thé et déguster le dernier livre de mon auteur chouchou, je n’étais absolument pas préparée à ce tourbillon qui allait me tomber dessus !

Ce livre est terrible, fort, puissant, criant de désespoir, oppressant ( et plus encore ). L’écriture de David Vann est incroyablement vraie et perspicace. Tout au long de ma lecture, je me suis pris des shoots d’émotions diverses et variés.

Dès les premières pages, on est happés par l’histoire
de Jim et très vite l’on ressent son immense tristesse. J’ai reçu tout son désespoir en plein cœur. Des émotions tellement fortes que j’ai dû mettre ma lecture en pause pour cause de moral en berne. Ensuite, c’est de la peur que l’on éprouve, peur pour se qu’il pourrait / voudrait se faire, mais aussi pour ce qu’il pourrait faire aux autres.

David a parfaitement réussi à retranscrire la dépression de son père et les différentes phases de la maladie, en emmenant le lecteur dans la tête de celui-ci.

Même encore aujourd’hui, plusieurs jours après ma lecture, j’y pense encore. Il faut dire (sans rentrer dans les détails) que plusieurs des sujets abordés ici me touchent particulièrement. Je n’ai pu que me mettre à la place de ses parents, ses ex-femmes, ses enfants.

Sachant que ce livre est un roman, mais qu’il est tout de même inspiré de ce qui est arrivé au père de l’auteur quand il avait 13 ans et que celui-ci a hérité de l’arme qui a tué son père ! Je vous laisse imaginer la violence du truc ! Pour en savoir plus, je vous recommande fortement de lire derniers jours sur terre qui est un livre important dans la bibliographie de l’auteur.

On me demande régulièrement quel est mon Vann préféré, et jusque là je nommais « Derniers jours sur terre » justement, mais je crois que  » Un poisson dans la lune » vient de prendre la première place !

David Vann est incroyable, mais vraiment, c’est un immense écrivain avec un talent phénoménal.
Je ne peux que vous conseiller la lecture de ce roman, par contre à ne pas lire un jour de déprime !

DAvis Vann - Un poisson sur la lune

10

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

10.0/10

L'HISTOIRE

10.0/10

En résumé

  • Traduit par Laura Derajinski
  • Titre V.O. : Halibut on the Moon

Infomations

  • Editions Gallmeister (7 février 2019)
  • 286 pages
  • 22.20 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk