Un jour glacé en enfer de Anne B. RAGDE


Un jour glacé en enfer de Anne B. RAGDE J’ai découvert Anne B. Ragde avec sa sublime saga des Neshov. Une saga qui m’avait tellement plu que j’ai enchaîné les 3 tomes à la suite, chose que je ne fais jamais en général. Et puis, je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas continué l’exploration de l’œuvre de cette auteure norvégienne jusqu’à ce que je tombe par hasard sur « un jour glacé en Enfer« .

La couverture m’a intriguée et à la lecture rapide du résumé, ce livre s’est directement retrouvé dans mon panier : Une femme sortie de nulle part qui arrive chez un mucher perdu au milieu des bois ! Çà parle de chiens, de vie rude dans les bois, tout ce que j’aime quoi. Je n’avais pas trop prêté attention à la quatrième de couverture. J’aime garder un peu le flou de l’histoire que je m’apprête à lire, car parfois la quatrième est assez « spoilante ».

C’est donc innocemment que j’ouvre ce livre lors d’une journée vraiment catastrophique niveau temps, bien calée près de mon poêle à bois. Dès le bas de la première page, je m’aperçois que ce récit n’est pas à mettre entre toutes les mains ! Ça m’a l’air assez cochon, cette histoire !

Mon avis sur Un jour glacé en enfer de Anne B. RAGDE

Pendant quelques pages, j’ai eu du mal avec la construction de ce livre qui est écrit à la troisième personne, c’est un style que je n’aime pas. Chose pas commune non plus (pour moi en tout cas) c’est qu’on ne connaît pas le prénom des 2 personnages principaux, juste : il, lui et elle !

Passé ce petit « inconvénient » , on rentre vite dans le vif du sujet et l’on est happé par le déroulement du récit. Cette femme dont on ne sait rien qui arrive chez cet homme solitaire , bourru et sale, alors qu’elle faisait du stop, pour finalement rester chez lui et l’aider à bosser avec ses chiens.

Le désir presque bestial qui se dégage de ces deux personnages est effrayant, car il est à la limite de la haine. On se doute que le récit peut basculer d’un moment à l’autre, qu’il peut se passer quelque chose de grave à tout moment.

J’ai vraiment aimé la description de l’endroit dans la forêt, du travail avec les chiens. Ayant vécu dans un endroit pareil au Canada pendant dix jours, je m’y suis projetée facilement. ( Le mucher crade en moins )
J’ai lu ce livre en une seule journée, impossible pour moi de le lâcher : l’endroit où se déroule l’histoire m’a passionnée et l’auteur a réussi à me captiver malgré ( grâce ? ) à des scènes de sexe assez cru.

Je ne pensais pas adhérer à ce genre littéraire, car j’ai ( comme beaucoup de monde) tenté de lire « 50 nuances de Grey », mais je n ‘ai jamais réussi à passer la moitié du livre. Pourtant à priori c’est un « must read » du genre !

Il faut croire que je suis plus attirée par les mecs solitaires bourrus et crades qui vivent au fond des bois que par les beaux milliardaires, ténébreux, propres sur eux ! A méditer !

Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, mais qui, mesdames, vous réchauffera lors d’une rude journée d’hiver. Même si la température annoncée dans l’histoire avoisinait les – 30 °C, je vous garantis que je n’ai pas eu froid  😉
Répondre

Un jour glacé en enfer

8.3

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.5/10

L'HISTOIRE

8.0/10

En résumé

  • Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, mais qui, mesdames, vous réchauffera lors d'une rude journée d'hiver.

Infomations

  • 10 X 18 (2 octobre 2014)
  • 288 pages
  • 7.50 €

4 commentaires

  • keisha
    4 décembre 2014 à 10 h 17 min -

    Pas pour moi, je pense… La couverture me fait frissonner!^_^

    • Chinouk
      7 décembre 2014 à 11 h 50 min -

      Tu m’étonnes, Brrrr 🙂

  • Léa Touch Book
    8 décembre 2014 à 21 h 40 min -

    Vu qu’il fait froid par chez moi, je veux bien tenter l’expérience 🙂

    • Chinouk
      8 décembre 2014 à 21 h 46 min -

      Bonne chance 😉 reviens me dire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk