Sur la route de Madison de Robert James Waller


Sur la route de Madison Francesca Johnson, fermière de l’Iowa, était seule cette semaine-là ; son mari et ses enfants s’étaient rendus en ville pour la foire agricole. Sa rencontre avec Robert Kincaid, écrivain-reporter qui photographiait les ponts du comté de Madison, eut lieu au cours de l’été 1965. Dès leur premier regard, ils surent qu’ils étaient faits l’un pour l’autre de toute éternité. Ils ne disposaient que de quelques jours pour se connaître, s’aimer et vivre une vie entière de passion silencieuse, avide et sans espoir.

Premier paragraphe :
Certaines chansons sont portées par l’herbe bleue et la poussière de mille routes de campagne. Automne 89, une fin d’après midi. Assis à mon bureau, je regarde clignoter le curseur de mon ordinateur quand le téléphone sonne.

Pourquoi ce livre?
Cela fait des années que je tourne autour sans jamais avoir pris le temps d’en lire le résumé. C’est en voulant acheter sur Amazon le DVD de l’adaptation au cinéma, que je n’ai pas vu non plus, que je suis tombée sur la couverture du livre, et là j’ai craqué ! direct dans mon panier, car je la trouve juste sublime !

Note :10 /10

Mon avis :
Avant toute chose, je voulais saluer les éditions Pocket pour leurs nouvelles couvertures, car à la base Pocket et moi nous ne vivons pas une belle et grande histoire d’amour ! Eh oui, je détestais acheter un livre dans cette édition puise qu’a de nombreuses reprises mon livre se retrouve avec des pages qui ce détache, pour exemple mon exemplaire de l’âme du mal de Maxime Chattam que j’ai dû racheter après une seule lecture, et à la relecture j’ai eu de nouveau le problème bref !
Mais à présent, les livres sont plus souples et la couverture extra douce, alors je ne vous raconte pas la sensation que j’ai eue en prenant ce livre dans mes mains avec cette couverture magnifique, impossible de le poser. Chinouk , en mode, je caresse mon livre : mais biensûr…
Puis vient l’histoire, et là c’est le deuxième effet kiscool ! Une claque monumentale, pour vous dire, j’ai même pleuré à la fin, ce qui dois d’être la première fois que je pleure pour un livre, et dire qu’a priori le film est bien meilleur, wow va falloir que je me ravitaille en mouchoir avant de me lancer à le regarder !
Je ne peux pas vous en dire trop de peur de spolier les malheureux qui ne connaitraient pas encore cette histoire, mais la fin, soupire…
Le plus triste (beau?) c’est que cette magnifique et pure histoire d’amour est une histoire vraie, re soupir…
Je crois que vous l’aurez compris Sur la route de Madison est un gros gros coup de cœur pour moi,

A lire d’urgence!

Sur la route de Madison – Robert James Waller -Pocket -184 pages -4.94€


50 états, 50 billets , le challenge :Iowa.


3 commentaires

  • Lucy Gray
    29 septembre 2012 à 21 h 12 min -

    J’ai lu ce livre il y a quelques jours et j’ai moi aussi versé ma petite larme à la fin. Ce livre est juste sublime. J’avais vu le film auparavant (c’est ce qui m’a poussé à lire le roman) et je dois dire que le livre et le film sont aussi touchants l’un que l’autre. Le film reprend d’ailleurs à merveille l’atmosphère du roman.

  • sofynet
    29 octobre 2012 à 18 h 42 min -

    Le film fait parti de mes préféré (et je pleure à tous les coups !). Je n’ai jamais lu le livre, mais là, je suis très très tentée !!
    Hop, billet ajouté !

  • Léa Touch Book
    6 mars 2015 à 19 h 25 min -

    J’ai honte mais je n’ai jamais lu le livre ni vu le film et je dois y remédier car je sais que je vais adorer 🙂
    Littérature américaine <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk