Spirales de Tatiana de Rosnay


Spirales de Tatiana de Rosnay J’ai découvert Tatiana de Rosnay, il y a quelque temps déjà, avec le sublime et très triste : « Elle s’appelait Sara », puis je ne sais pas pourquoi je n’ai pas continué à lire de cette auteure.
C’est chose faite grâce à Spirale que j’avais glissée dans ma valise livresque de vacances, mon fils ayant squatté ma Kindle, j’ai bien fait de prendre quelques livres au cas où !

Alors que dire d’autre que ce livre porte bien son nom ! Cette histoire est une vraie spirale, à peine la première page tournée que l’on se retrouve déjà à la fin de ce petit livre, sans s’en être rendu compte. Je suis limite resté en apnée à lire l’engrenage infernal dans lequel l’héroïne se perdait au fil des chapitres extrêmement cours. La tension monte au fil des pages, un suspens addictif.

Mais alors ce livre est un vrai soufflé : il monte, il monte, il monte et…piouf il retombe lamentablement au dernier chapitre ! Non mais c’est quoi cette fin que je n’ai absolument pas comprise ou du moins cette ‘non-fin’ ? Je déteste par-dessus tout les fins ouvertes et celle-ci encore plus que les autres, c’est comme ci qu’il me manquait quelques lignes pour comprendre…

Alors voilà, je suis complètement fâchée avec Spirales car j’ai adoré ce livre, mais absolument pas compris la fin, et ça, c’ est rageant ! Je retenterais tout de même un autre livre de Tatiana de Rosnay, j’ai boomerang dans ma Pal, j’espère que celui-là ne jouera pas les soufflés.

Si vous avez lu ce livre, n’hésitez pas à m’éclairer sur sa fin.

Spirales de Tatiana de Rosnay – Le Livre de Poche (20 mars 2013) – 192 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk