Papa a acheté un camping-car : Une Famille, 3 continents


Papa a acheté un camping-car : Une Famille, 3 continentsFrançois Althabégoïty, sa femme Mylène et ses deux enfants sont partis huit mois autour du monde. Eux qui n ont jamais mis le pied dans un camping-car et qui détestent camper ont tenté la grande aventure, de l Alaska à la France en passant par le Mexique et l Afrique.
Cercle arctique, Vallée de la mort, Mexico, Dakar, Tanger… Le paysage défile, mais le vrai voyage se déroule à l intérieur du camping-car. Partir seul à vingt ans faire le tour du monde à pied, à cheval ou en voiture… passe encore. Mais emmener toute sa famille à l aventure, vivre ensemble non plus deux mais vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et ce dans 7 m², c est un autre Everest.
Qu est-ce qui manque souvent aux récits de voyage ? L humour. François Althabégoïty, en remédiant à cette carence, modernise le genre. « Nombre de divorces évités : 1 (raisonnable). Nombre de fois où les enfants ont été expulsés du camping-car parce qu’ils étaient trop insupportables : 4 (dont une fois pieds nus, sous la pluie, en Alaska). Nombre de fois où la mère a été traumatisée parce qu on avait mis ses enfants dehors : 4 (100 %). Nombre de phrases par jour, prononcées dans le camping-car, qui commencent par :  » Tu ne sais pas où est le…  » : 137. Pourcentage de nuits où Mylène a eu envie d’aller à l’hôtel : 99 % ».

Note: 8/10

Mon avis : Ce livre était dans ma wish-list depuis plusieurs années, j’ai toujours hésité à l’acheter. Les éditions Michel Laffont ayant eu la bonne idée de le sortir en poche je n’ai donc, cette fois-ci, pas hésité à me le procurer.

J’aime beaucoup les récits de tour du monde, mais je leur reproche souvent d’avoir sensiblement tous le même itinéraire : l’Extrême-Orient, l’Asie… ), c’est pour cela que ce celui-ci m’avait attiré, car il traverse : la canada l’Alaska , les États-Unis, le Mexique et l’Afrique, qui sont, pour la plupart, des pays que je rêve de visiter.

J’ai lu ce livre à vitesse grand V, ce fut un bon moment d’évasion . Même si, finalement, on a l’impression que ce récit est plus basé sur les relations de couple de l’auteur qui part en vrille et sur ses Pb à supporter ses deux jeunes enfants, que sur le voyage en lui même.

Le petit reproche que j’aurai à faire à ce récit c’est que, dès l’instant où l’auteur a décidé qu’il était au point culminant de son voyage et qu’à présent c’était la route du retour, les 3 mois restants ne sont pas aussi détaillés que le reste du voyage, c’est dommage.

Malgré tous, c’est un petit livre bien divertissant qui m’a procuré une bonne bouffée d’air frais et que je vous recommande si vous avez envie de vous évader quelques heures. Par contre, vu l’épaisseur du format poche, je me dis que la version brochée doit être pleine de vide !


Papa a acheté un camping-car : Une Famille, 3 continents, 7m² – François Althabégoïty – Robert Laffont Documento (7 mai 2013) – 230 pages – 6.55€


Collection : Documento

4 commentaires

  • keisha
    3 juin 2013 à 7 h 32 min -

    En effet, l’humour fait bien passer ce type de récits, tu m’as convaincue! Rêvons aussi…

  • emeraude
    8 juin 2013 à 21 h 29 min -

    c’est dingue parce que je suis sûre qu’il existe de nombreux récits de voyage très intéressant, mais c’est vraiment un genre qui ne m’attire pas du tout… Enfin si, il y a bien les « chroniques japonaises » de Nicolas Bouvier que je pense lire prochainement !

    • Chinouk
      11 juin 2013 à 10 h 17 min -

      Ben en même temps quand on aime pas un style… 🙂

  • Marilyne
    24 juin 2013 à 9 h 14 min -

    Tes bémols sont ceux que je craignais en lisant le titre. Et puis, j’ai toujours  » Sibériennes  » dans ma wish-list 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk