Naufrage de Gilbert BORDES


Rédigé le 1 novembre 2019

livre Naufrage  de Gilbert BORDESPremières phrases du livre :
Capitainerie de La Rochelle, ce 15 juillet 2018. On a disposé des chaises dans le hall, où un employé fait patienter une cinquantaine de personnes. Des femmes serrent le bras de leur mari, et les yeux rouges, essuient discrètement leurs larmes. Isolés par leur anxiété, les couples s’ignorent et guettent la porte en face d’eux qui s’ouvre enfin.
Pourquoi ce livre
Gilbert Bordes est un auteur que je ne connaissais pas du tout malgré sa bibliographie prolifique. Ce titre a fortement attiré mon attention, car il va y être question de naufrage et de jeunes qui vont devoir jouer aux Robinson Crusoé pour survivre. Un thème que j’aime énormément.

Résumé de Naufrage

Dix bacheliers ont embarqué sur le voilier-école Le Corsaire douze jours plus tôt en direction de la Guyane et depuis dont on a totalement perdu la trace. Pour quelle raison la balise a-t-elle cessé d’émettre?? Et comment a-t-on pu laisser ces marins débutants se lancer dans une telle traversée à haut risque??
À des milliers de kilomètres, au milieu de l’Atlantique Sud, huit adolescents découvrent, hagards, l’état catastrophique de leur embarcation après la terrible tempête qu’ils ont subie. Celle-ci a emporté un de leurs camarades et les deux moniteurs qui les accompagnaient.
Sur leur navire à la dérive, avec les étoiles pour seuls repères, les huit apprentis navigateurs comprennent que, pour s’en sortir, ils doivent s’organiser et, surtout, rester soudés. Mais, devant l’immensité de l’océan, le passé de chacun resurgit peu à peu, mettant en péril la cohésion du groupe. Des rivalités se dessinent et les personnalités se dévoilent…

Mon avis sur Naufrage de Gilbert BORDES

Et bien on peut dire que ce livre a fait plouf avec moi !

Cela avait pourtant bien commencé puisque l’auteur m’a emportée avec lui dès les premières pages. Je découvre la belle écriture de Gilbert Bordes et j’en suis ravie, j’ai déjà envie de découvrir d’autres de ces livres. Mais très vite, dès que les jeunes se retrouvent seuls sur le bateau, je sens que cela ne va pas le faire.

À chaque fois que l’auteur nous parle d’un des huit survivants, il accole une caractéristique physique, et au fil des pages cela devient très redondant et très caricatural (les riches sont beaux, et les moins chanceux sont moches !).
Les huit naufragés sont tellement caricaturaux qu’il m’est impossible de m’attacher à aucun d’eux, ce qui pouvait leur arriver ne me faisait ni chaud ni froid. Chacun des jeunes avait des problèmes avec leurs familles, petit à petit l’auteur nous apprend leurs histoires et moi j’avais limite envie de passer ces passages.
C’est dommage, car ce livre aurait vraiment pu me plaire, découvrir comment des jeunes de nos jours arrivent à se débrouiller seuls et sans technologie.

[Spoiler Alert ]
Mais certaines scènes sont tellement téléphonées comme le gentil copain qui n’hésite pas à ce jeter à l’eau pour sauver quelqu’un et qui forcément va y laisser sa peau, ce jeune noir qui ne sent pas a sa place en France, ni dans le pays de son père (l’auteur nous l’a bien dit deux ou trois fois) ou même à la toute fin de l’histoire (2 pages de la fin) où tu penses que ces pauvres jeunes sont vraiment fichus, plus d’eau depuis un moment, et bien il y en a un qui se dit tiens et si on essayait d’envoyer un message avec la radio même si elle ne fonctionne pas (ils sont quand même naufragés depuis pratiquement deux mois et personne n’a eu l’idée de tester la radio !) et bim quelques lignes plus tard un avion puis un hélico viennent les sauver !
[/Spoiler Alert ]

Heureusement que l’écriture de l’auteur est agréable et fluide, car je ne sais pas si j’aurai terminé ce livre sinon.

En résumé, je ressors très mitigée de ma lecture. J’ai aimé l’écriture et la partie naufrage, en revanche j’ai trouvé les personnages imbuvables !

Je suis tout de même tenté de retrouver la plume de Gilbert Bordes, peut-être pas tout de suite, mais dans quelque temps pourquoi pas ? N’hésitez pas à me dire si vous avez un titre à me conseiller.

Naufrage de Gilbert BORDES

5.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

4.0/10

Infomations

  • Belfond (10 octobre 2019)
  • 360 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.