Mon père, ma mère, mes tremblements de terre de Julien Dufresne-Lamy


Rédigé le 11 septembre 2020

livre Mon père, ma mère, mes tremblements de terre  de Julien DUFRESNE-LAMY  Premières phrases du livre :
Mon père est parti sur son brancard. Il portait une charlotte blanche, des bas de contention en coton élastique et une longue blouse en polyester qui lui démangeait les épaules. Quand l’infirmier du bloc opératoire a eu le dos tourné, mon père m’a demandé : « Charlie, gratte-moi là, s’il te plaît. »
En douce, j’exécutais.
Ici, sous la clavicule, l’omoplate par à-coup, mon père se délectait quand ma mère a débarqué dans la chambre. Elle nous a pris en flag et bien sûr qu’elle a réprimandé. Papa riait. Tant pis pour les bactéries, il disait.

Pourquoi ce livre
Si vous n’avez pas entendu parler de Julien Dufresne-Lamy lors de la rentrée littéraire 2019 avec son roman «  Jolis jolis monstres » c’est que vous étiez à ce moment-là sur une île déserte ! Alors, je n’ai toujours pas lu ledit roman, j’attends avec impatience sa sortie en poche prévue pour bientôt, mais je ne pouvais pas passer à côté de son nouvel opus : « Mon père, ma mère, mes tremblements de terre ».

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre de Julien Dufresne-Lamy – Mon avis

Avec  » Mon père, ma mère, mes tremblements de terre », nous faisons la connaissance de Charlie, un adolescent de 15 ans qui voit sa vie chamboulée par le choix de vie de son père. Celui-ci a décidé de changer physiquement de sexe. Cette annonce est un vrai tremblement de terre pour le jeune garçon qui va nous raconter les deux années qui l’ont conduit là où il se trouve actuellement,  c’est-à-dire la salle d’attente d’un hôpital où il va passer les 4 prochaines heures à attendre que son père sorte du bloc opératoire, pour entamer sa nouvelle vie.

« Mon père, ma mère, mes tremblements de terre » est un livre avec un sujet dans l’air du temps. Une histoire sur l’acceptation de l’autre et de soi. J’ai trouvé très intelligent de la part de l’auteur de nous parler de la « transgenrité » du père au travers des yeux de son enfant, car cela nous permet de suivre en parallèle l’évolution physique du père et l’évolution psychologique de Charlie, qui passe par tout un tas d’émotions, de la haine à l’amour.

J’ai trouvé l’écriture de Julien Dufresne-Lamy extrêmement délicate ! Sa plume est belle et légère. Les chapitres sont courts et alternent entre présents et passé, ce qui fait que les pages tournent toutes seules.
Comment ne pas avoir d’empathie pour Charlie et Aurelien ( le père) ? Ce que vit Charlie doit être terrible à supporter, à son âge où l’on se construit en tant qu’adulte. Sans parler du poids que cela représente pour Aurelien. Il est un peu dommage, en revanche, que la mère passe un peu au second plan, j’aurais bien aimé avoir plus son avis sur la transformation de son mari.

« Mon père, ma mère, mes tremblements de terre » est un très joli livre, qui se lit bien et qui sort des sentiers battus, mais malgré le bon moment passé en sa compagnie, j’ai tout de même envie d’ajouter un petit bémol, car j’ai trouvé l’histoire, malgré le thème peu conventionnel, trop «  proprette ». Ce qui n’empêche que j’ai hâte de découvrir « Jolis jolis monstres » son précédent roman.

Avez-vous lu ce roman ? Connaissez-vous l’auteur ?

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre de Julien Dufresne-Lamy

7.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.5/10

L'HISTOIRE

7.5/10

Infomations

  • Belfond - 20 août 2020
  • 256 pages

2 commentaires

  • Karine
    14 septembre 2020 à 1 h 53 min -

    IL me tente bien celui-là… La vision de l’enfant me plait.

    • Chinouk
      16 septembre 2020 à 16 h 03 min -

      c’est assez original je trouve d’avoir donné la parole à un ado pour raconter le sujet:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.