Marion 13 ans pour toujours Nora Faisse


Marion-13-ans-pour-toujours-Nora-FaisseMarion 13 ans pour toujours est une lecture dont on ne sort pas indemne.
Marion, très bonne élève de  4e,  subit de la part d’élèves de sa classe des menaces et sévices à répétition. En classe, dans la cour de récréation, devant des adultes qui ne disent rien… Ses parents ont tenté à maintes reprises de la faire changer de classe, d’alerter le proviseur de la situation, sans aucun effet, jusqu’à la dernière insulte : va te pendre.  Ce que la douce Marion, à bout, a fait…

Ce livre est le combat de Nora, sa maman. Un combat pour que la vérité éclate au grand jour, pour que les coupables soient enfin punis. Pour que la mort de Marion serve d’exemple. Pour qu’elle n’en soit pas morte pour rien.

Pourquoi le harcèlement scolaire  est-il tabou ?  On préfère laisser les enfants souffrir, mourir même et se taire?

Ce qui m’a choquée dans ce livre, ce sont les agissements – ou plutôt les non-agissements de l’établissement dans lequel était scolarisée Marion.  Le corps enseignant n’a même pas eu la délicatesse de présenter ses condoléances à la famille, pas un mot ! « La vie continue » a ajouté le proviseur !  Ce proviseur, sans cœur et sans aucune morale, a-t-il eu peur de perdre sa prime ? N’a-t-il pas d’enfant ce monsieur pour agir comme cela ?

Choquant aussi de voir que l’adolescente, dans une lettre d’adieu,  a désigné ses harceleurs et que ceux-ci vivent comme s’il ne s’était rien passé et, plus grave, continuent à harceler d’autres enfants du collège.

J’admire le courage de cette maman qui, malgré son chagrin immense, ne baisse pas les bras pour rendre justice à sa fille, pour que les personnes qui ont fait et laissé faire soient punies,
car comme elle le dit : « Quand à 14 ans, on pousse délibérément quelqu’un au suicide, on se met face à ses responsabilités. »

Sans relâche, elle écrit des lettres, aux ministres, au président, elle se rend sur les plateaux Tv, radio et autres médias pour alerter l’opinion publique !
Elle a aussi  créé l’asso Marion – la main tendue

J’ai lu ce livre les larmes aux yeux  et la tristesse dans le cœur.

Dès les premières phrases du prologue, j’ai su que cette lecture n’allait pas  être facile, parce que je suis moi-même maman d’un ado de 14 ans et aussi  parce qu’aucun enfant ne devrait  à avoir à se suicider pour fuir l’école.
Ironie du sort : Marion a mis fin à ses jours, au moment même où le groupe Indochine pointait du doigt  l’armement dans son clip vidéo de College Boy. Ce même clip qui a été interdit de diffusion par le CSA !

Parler de Harcèlement, c’est pas bien, c’est tabou ! Alors mieux vaut laisser nos enfants souffrir et mettre fin à leurs jours ?

Depuis quelques mois, les choses ont l’air de bouger. Une loi a été votée.

Alors évidement,  je ne vais pas vous dire que j’ai aimé ce livre  – comment « aimer » un récit sur le suicide d’une ado et la détresse de ses parents – je ne peux que vous en  recommander la lecture.

Marion 13 ans pour toujours – Nora Faisse – : Calmann-Lévy (21 janvier 2015) – 192 pages – 16.50 €

8 commentaires

  • keisha
    27 février 2015 à 18 h 23 min -

    J’ai vu la maman sur un plateau télé. Un beau moment. Elle a les mots.
    Elle racontait que la mère d’une élève (si j’ai bien compris, une qui a fait ou laissé faire en tout cas) lui disait ‘ma fille va mal’ et elle lui a répondu ‘ma fille à moi est morte’.

    • Chinouk
      12 mars 2015 à 16 h 07 min -

      Elle se bat pour Marion, et je lui donne 100% raison, même si elle est critiquée pour cela justement !

  • Léa Touch Book
    28 février 2015 à 17 h 10 min -

    J’ai vu ce livre un peu partout, je ne sais pas si je le lirai mais tu en parles bien. Le sujet est très dur et j’en ai un peu peur je dois l’avouer… Mais je me dis que cela doit être un livre à lire

    • Chinouk
      12 mars 2015 à 16 h 06 min -

      J’ai mis plus d’un mois à me lancer dans ma lecture, je reculais toujours par peur justement. Une fois dedans c’est dur mais surtout revoltant. Je crois que c est cela qui m’a le plus marqué ( enfin pas tout a fais quand même pauvre petite Marion).

  • Cassandre
    1 mars 2015 à 15 h 01 min -

    Il a l’air très intéressant malgré un sujet difficile, je veux le lire !

    • Chinouk
      12 mars 2015 à 16 h 04 min -

      Interressant et touchant oui

  • Kerry Legres
    12 mars 2015 à 15 h 57 min -

    Dur sujet, j’aimerais vraiment le découvrir, mais ce n’est pas le genre de livres que je pense être capable de lire…

    • Chinouk
      12 mars 2015 à 16 h 03 min -

      Le plus dur est de se lancer finalement, je t’avoue qu’il m’a fallu trouver le bon moment pour me plongé dans cette lecture. Un moment ou j’etais sur que rien viendrai me perturber car je ne me sentais pas capable de le lire au milieu de gens , par exemple , comme ci de rien était.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk