Les Souvenirs de David Foenkinos


Les-souvenirs-david-FoenkinosOù pour la première fois j’ai lu un livre suite à mon visionnage du film.

De David Foenkinos, je n’ai lu qu’un ouvrage : La délicatesse que je n’ai pas aimée du tout. Chose étrange, car quand j’ai regardé le film, j’ai vraiment apprécié l’histoire.
Après cet échec de lecture, je ne m’étais pas repenchée sur les œuvres de l’auteur. Quand le film « les souvenirs » est sorti, je me suis «dévouée» pour le projeter, je n’avais pas du tout lu le résumé, j’ai juste voulu le voir parce qu’Annie Cordy et Michel Blanc jouaient dedans.
Et je vais vous avouer quelque chose : j’ai adoré ce film.

Le Synopsis

Romain ( Mathieu Spinosi ) a 23 ans. Il aimerait être écrivain, mais, pour l’instant, il est veilleur de nuit dans un hôtel. Son père ( Michel Blanc ) a 62 ans. Il part à la retraite et fait semblant de s’en foutre. Sa grand-mère ( Annie Cordy) a 85 ans. Elle se retrouve en maison de retraite et se demande ce qu’elle fait avec tous ces vieux.
Un jour son père débarque en catastrophe. Sa grand-mère a disparu. Elle s’est évadée en quelque sorte. Romain part à sa recherche, quelque part dans ses souvenirs…

Mon avis sur le film et le livre :Les Souvenirs de David Foenkinos

J’ai énormément apprécié le jeu des acteurs. Une mention spéciale pour Annie Cordy qui est parfaite et vraiment touchante dans ce rôle pourtant à 1000 lieux de ce qu’on la connaît. Elle m’a beaucoup émue.
Mathieu Spinosi (que je découvrais) joue parfaitement bien son rôle et un Michel Blanc comique, mais pas trop. Une histoire banale qui, pour le coup, m’a énormément parlé, car j’ai moi-même été très proche de ma grand-mère. Cette projection m’a plongée dans une douce mélancolie.

Ce film m’a tellement touchée que 2 jours plus tard, je me procurais le livre et j’entamais sa lecture dans la foulée. J’avais tellement envie de retrouver Romain et sa mamie.

Le film est fidèle au livre, excepté le copain de Romain qui n’existe pas dans le roman. L’histoire du livre se poursuit un moment après que le film s’achève, on découvre la vie d’adulte de Romain et j’avoue que cette partie m’a un peu ennuyée.
J’ai trouvé juste que le film s’arrête où il s’est arrêté, qu’il soit resté centré sur sa mamie.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié le roman. Il m’a un peu réconciliée avec David Foenkinos, et une nouvelle fois, j’ai aimé l’adaptation d’une de ses histoires. A suivre donc…

Les Souvenirs de David Foenkinos -Folio (10 janvier 2013) – 304 pages – 7.50 €

3 commentaires

  • Léa Touch Book
    5 mars 2015 à 12 h 08 min -

    J’aimerais bien le lire avant de voir le film 🙂

    • Chinouk
      12 mars 2015 à 16 h 09 min -

      il se lis vite en plus 🙂

  • Grybouille
    6 mars 2015 à 21 h 49 min -

    Hou Hou, Comme Léa mais est-ce une surprise.. . D’abord me faire mes images avant de voir celles du réalisateur !
    Merci pour ta découverte, @bientôt, Grybouille du « Léa Touch Book ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk