Le problème avec Jane de Catherine Cusset



Le problème avec Jane

Sans aucun doute, Catherine Cusset est une bonne technicienne : Le Problème avec Jane est construit autour d’une intrigue savamment ficelée qui ne manque ni de rebondissements en tout genre, ni de suspense. Son héroïne, jeune professeur de lettres aux États-Unis, reçoit un jour un manuscrit qui reprend point par point l’existence qu’elle a menée depuis dix ans. Le texte n’est pas signé. Qui l’a écrit ? Ce sera le fil rouge du roman. Si l’auteur, via son personnage, ne cesse de se référer à la « grande littérature », le livre quant à lui ne peut s’en réclamer. L’écriture y est conventionnelle et fade. Les dialogues ressemblent à ceux des mauvais téléfilms. La fin ne nous épargne même pas le happy end.
Note : 9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk