L’apparition du chevreuil d’Élise Turcotte | Le Mot et Le Reste


Rédigé le 9 octobre 2020 ~ Coup de coeur Inside !

livre  L’apparition du chevreuil d’Élise Turcotte Premières phrases du livre :
Ce temps est loué. Aujourd’hui, c’est un modeste chalet en forêt où me voici enfin seule. Je regarde la danse des arbres dans la réalité.
J’atteins cette célébration une fois par an, d’habitude l’été, jamais au même endroit, après avoir réfléchi aux problèmes d’argent et à l’incapacité d’être calme. J’ai besoin de détruire une idée, et j’ai besoin de silence. Cette fois, à mon corps défendant, j’y suis à la fin de l’automne. On m’a poussée à partir.

Pourquoi ce livre
Le titre de ce roman m’a de suite attiré quand je l’ai vu dans les futures parutions de la maison édition Le Mot et le reste. J’ai vu par la suite que c’était de la littérature québécoise, j’ai donc été encore plus intrigué, puis le résumé a fini de me persuader qu’il fallait absolument que je lise ce livre !

Mon avis – L’apparition du chevreuil d’Élise Turcotte

Victime de harcèlement sur les réseaux sociaux à cause de ses propos féministes, la narratrice, qui est écrivaine, part se réfugier dans un chalet loin de tout et sans téléphone ni réseau. Elle pense ainsi apaiser la haine de ses détracteurs, prendre du temps pour écrire et fuir, par la même occasion, une situation familiale très compliquée.
Mais la solitude fait remonter violemment ses souvenirs. Lors d’une tempête, elle croit apercevoir quelqu’un dehors, et il y a le sombre chalet voisin, abandonné et rongé par les champignons, qui lui fait peur.

P13
Je me suis fait un repas de reine. Le vin est cher pour ce premier soir. Je suis passée du blanc au rouge pour rendre la vie plus rare.

Il faut quelques pages d’adaptation pour entrer et apprécier pleinement « L’apparition du chevreuil », car l’auteure mélange dans le même chapitre son passé et son présent, le réel et ses songes. Mais l’on s’habitue vite au style et après c’est un pur plaisir.
L’écriture Élise Turcotte m’a séduite dès la première page, les premières lignes même. C’est beau, très beau. Son écriture est aussi limpide et poétique que l’histoire est dure et le texte haché.

La narratrice nous dévoile petit à petit son harcèlement, mais aussi, cette sombre et glaçante histoire familiale. Le tout se mélange à des réflexions, des peurs, ses écrits.

Elise Turcotte aborde, dans ce roman, des sujets très durs comme le harcèlement, la séquestration, l’enlèvement d’enfant. Certaines scènes m’ont déchiré le cœur.

P83
Les faons n’ont pas d’odeur quand ils naissent, ainsi les prédateurs ne les reconnaissent pas. Les petits humains n’ont pas cette chance.

Ce que j’ai trouvé intelligent, c’est que dans l’histoire aucun personnage n’a de nom, et le lecteur se retrouve un peu spectateur de ce qu’il lit. Ici, les personnages sont le frère, la mère, la sœur… L’auteure nous propose d’ailleurs la liste de ses personnages au début du roman  un peu comme une pièce de théâtre.

Je vous recommande fortement de lire ce petit livre d’une traite pour pleinement être plongé dans l’ambiance mi- onirique, mi- cauchemardesque de l’histoire.

L’apparition du chevreuil d’Élise Turcotte est un roman dense, intense, magnifique. Un énorme coup de cœur ! C’est un livre que je relirai très prochainement, je pense. Et j’espère profondément que vous en ferez de même.

L’apparition du chevreuil d’Élise Turcotte

0.00
9.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

9.5/10

L'HISTOIRE

9.5/10

Infomations

  • Le mot et le reste - 3 septembre 2020
  • 157 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.