Juste avant le bonheur –  Agnès Ledig


 Juste avant le bonheur -  Agnès LedigAprès ma précédente lecture que j’ai trouvé quelque peu lassante, j’avais envie de quelque chose de léger, d’une petite histoire d’amour sans prétention, qui se lise vite.
Mon choix s’est tourné vers « juste avant le bonheur » d’Agnès Ledig.
Premières phrases
Elle en a vu d’autres, Julie.
Elle aurait pu s’opposer, prendre le risque, perdre son travail, mais garder sa dignité.
Quelle dignité ?
Ça fait belle lurette que ce petit bout de femme l’a perdue. Quand c’est une question de survie, on range au placard les grands idéaux qu’on s’était fabriqués gamine. Et on encaisse, on se tait, on laisse dire, on subit.
Et puis, elle a besoin de ce boulot. Vraiment. Ce connard de Chasson le sait. Directeur sans scrupules, capable de virer une caissière pour une erreur de dix euros. Alors cinquante !

Mon avis sur Juste avant le bonheur le livre d’Agnès Ledig

Un petit livre qui m’avait attirée par sa très belle couverture. Le résumé me convenait : Julie, une jeune maman célibataire, travaille en tant que caissière dans un supermarché et se bat au quotidien pour élever correctement Juju, son petit garçon de 3 ans. Un jour, alors qu’elle n’est pas particulièrement en forme, elle fait la connaissance de Paul, un riche homme d’affaires qui vient de quitter sa femme. Celui-ci lui propose de venir en vacances avec lui, il possède une maison en Bretagne et comme Juju n’a jamais vu la mer, elle accepte sa proposition.

Avec un tel résumé pour moi, l’histoire était déjà écrite dans ma tête, eh bien non, Agnès LEDIG a su me surprendre. La première moitié du livre, j’imaginais que cela allait être une histoire banale : Julie me sortait par les yeux, trop arrogante, trop cliché pour moi. Je trouvais l’histoire peu crédible. Je me suis vraiment demandé pourquoi ce livre avait autant de très bons avis (n’allez surtout pas lire les commentaires sur amazon car vous allez être spolié), mais à la moitié du livre, l’histoire bascule et devient très touchante.
Je n’en dirai pas plus pour ne pas risquer d’en dévoiler trop. Je peux juste vous dire de ne pas vous attendre à une histoire d’amour légère (comme ce fut mon cas).

J’ai découvert Agnès LEDIG avec ce livre, j’ai vraiment apprécié son écriture. Le roman est écrit à la 3e personne, je ne suis pas fan de cela, mais j’ai trouvé que ce style convenait parfaitement à ce récit, rendant l’histoire encore plus poignante.

Je lirai avec plaisir les autres romans de l’auteure.

« Juste avant le bonheur » est un petit livre à découvrir.

Juste avant le bonheur -  Agnès Ledig

8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

8.0/10

Infomations

  • Pocket (2 octobre 2014)
  • 336 pages
  • 6.80 €

3 commentaires

  • Grybouille
    27 janvier 2015 à 20 h 41 min -

    Hou Hou, bon je n’irai pas sur Amazone.. . Un roman loin de ce monde de brutes, j’achète ! @bientôt, Grybouille.

    • Chinouk
      28 janvier 2015 à 11 h 47 min -

      hou, hoi grybouille 🙂 exactement ça fait du bien !

  • Léa Touch Book
    28 janvier 2015 à 19 h 16 min -

    Je l’ai déjà repéré en librairie et il me tente beaucoup surtout après cette chronique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk