Ernest Shackleton le boss de Mirella Tenderini


Rédigé le 8 mars 2022

livre Ernest Shackleton le boss de Mirella TenderiniPremières phrases du livre :
Ernest Shackleton a tenté par trois fois d’atteindre le pôle Sud. Trois échecs. Alors d’où vient cette fascination pour cet exploiteur de légende ?
On découvre Ernest Shackleton lors de sa première tentative britannique au pôle Sud (1901-1904). L’expédition Discovery est dirigée par un capitaine de frégate de la Royal Navy rigide, Robert Falcon Scott. Très vite, Shackloton se fait remarquer par son expérience de la navigation à voile sur ce trois-mâts de 52 mètres. C’est un homme cultivé, affable, sociable, enthousiaste. Des qualités inestimables quand on doit vivre durant des mois dans des conditions climatiques extrêmes et une grande promiscuité, l’équipier idéal pour une première tentative vers le pôle Sud.

Pourquoi ce livre
Je suis passionnée d’aventure polaire depuis très longtemps, et l’Endurance, le vaisseau de Shackleton, est l’une des expéditions en Antarctique les plus connues. J’ai lu le récit de son expédition il y a de très nombreuses années, et je vais d’ailleurs le relire prochainement. Alors j’étais très curieuse d’en apprendre plus sur Ernest Shackleton, car je ne connais de lui que son récit du naufrage de l’Endurance. Cette année, on fête les cent ans de sa mort et les éditions Paulsen ont décidé de publier ce livre de Mirella Tenderini. Je les remercie , ainsi que Babelio de me permettre cette lecture qui s’annonce passionnante.

Ernest Shackleton le boss – Résumé

À 16 ans, il s’ennuie sur les bancs de l’école et s’engage dans la marine marchande. Enjoué et cultivé, il prend très vite du grade. Mais déjà cette vie de marin ne lui convient plus. Il faut toujours plus d’aventures à Ernest Shackleton.
C’est avec Robert Falcon Scott qu’il rencontre pour la première fois l’Antarctique. Dès lors, une passion est née. C’est décidé, il organisera ses propres expéditions vers le Continent Blanc. Hélas, il ne sera pas le premier au pôle. Il s’en est pourtant approché en 1909, mais a renoncé à moins de 200 kilomètres du but. Ravalant sa déception, il imagine une traversée de l’Antarctique et, en 1914, alors que l’Europe entre en guerre, il quitte Plymouth à bord de l’Endurance. Tout ne se passera pas comme prévu et l’exploration tournera au cauchemar. Mais jamais celui que ses hommes appelaient affectueusement « Le Boss » ne lâchera son équipage.

Ernest Shackleton le boss – Mon avis

Ernest Shackleton le boss de Mirella Tenderini est un livre passionnant, qui m’a permis de découvrir la vie et la personnalité bien trempée de ce fameux explorateur. Car personnellement de Shackleton je ne connaissais que le récit de son expédition à bord de l’Endurance. Ici on en apprend beaucoup sur sa personnalité et sur ses quatre expéditions polaires.

On apprend qu’il embarque pour sa première expédition avec le fameux Robert Falcon Scott et que les deux hommes ne seront jamais amis, voir auront du ressentiment l’un pour l’autre tout au long de leur vie.
Shackleton n’ayant jamais digéré que ce dernier le renvoi chez lui à cause d’un «  problème » de santé lors de son voyage sur le Discovery.

Shackleton est un homme sûr de lui, rempli d’ego, mais très apprécié de ses marins. Il faut tout de même souligner qu’aucune de ses expéditions n’aura à déplorer la mort d’un homme ! Grâce à ses prises de décision réfléchie. Il a même accepté de faire demi-tour à 150 km de pôle Sud ( son but ultime) pour ne pas risquer sa vie et celle de ses hommes. Ce que Scott n’a pas réussi à faire.

Shackleton est aussi le premier à avoir autant documenté ses voyages, il a même écrit un livre, qu’il a imprimé au jour le jour lors de l’expédition du Minrod, sa première expérience polaire au commande d’un navire. Expédition lors de laquelle il atteint le pôle Sud magnétique.

J’ai appris dans ce livre que lors de son ultime voyage en Antarctique, il a été victime d’une crise cardiaque et qu’il repose en Géorgie du Sud, en Antarctique. Géorgie du Sud qui la rendu célèbre grâce à l’Endurance. Cet un bel endroit où reposer en paix pour un explorateur, je trouve.

Ernest Shackleton le boss de Mirella Tenderini est un livre passionnant pour les amateurs d’explorations polaires. Si vous ne connaissez pas encore Ernest Shackleton il est peut être mieux de le découvrir d’abord avec le récit de l’odyssée de l’Endurance, quoi que, de toute façon, il est certain qu’après la lecture cette biographie vous allez vous ruer sur son récit.

Pour ma part je vais continuer ma découverte de cet homme avec un autre de ces récits que je n’ai pas encore lus, Au coeur de l’Antarctique, qui est le récit de sa première aventure polaire à bord du Discovery de Scott.

La bibliographie polaire en fin d’ouvrage va faire exploser ma pal pour mon plus grand bonheur. La bibliographie polaire en fin d’ouvrage va faire exploser ma pal pour mon plus grand bonheur. À noter aussi la préface de Jean-Louis Étienne dont j’ai dévoré dernièrement « Explorateur d’océans » toujours chez Paulsen et qui a été un énorme coup de cœur.

Ernest Shackleton le boss de Mirella Tenderini

7.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

8.0/10

En résumé

  • Titre VO: La lunga notte di Shackleton
  • Traduit par Gerard Guerrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.