De silence et de loup de Patrice Gain


Rédigé le 8 novembre 2021 ~ Coup de coeur Inside !

livre De silence et de loup de Patrice GainPremières phrases du livre
Enfin il neige. Il vente un air vif et froid. L’été avait fauché l’automne et semblait déterminé à poursuivre sa moisson avec l’hiver. Un été trop chaud, trop enflammé, trop enjôleur, presque obscène, qui rendait l’obscure froidure et l’ermitage difficile à supporter. Maintenant, tout est en harmonie : le ciel, les murs nus et suintants, le silence tombal et l’abyssale solitude.

Pourquoi ce titre
Je suis une fan inconditionnelle de Patrice Gain J’ai lu et aimé tous ses romans. C’est donc avec une grande joie que je vais découvrir son cinquième titre « De silence et de loup » paru aux éditions Albin Michel et partir dans le Grand Nord sibérien.

De silence et de loup de Patrice Gain – avis

Dans « De silence et de loup » nous allons faire la connaissance d’Anna, qui après un terrible drame familial, cherche à fuir son quotidien. Elle va alors rejoindre le Yupik, un navire d’expédition scientifique aux confins de la Sibérie. Anna tient un journal quelle fera remettre à son frère Sacha. Celui-ci s’est retiré dans un monastère et est à présent le moine Dom Joseph.
C’est à travers ce journal que nous allons découvrir l’histoire d’Anna.

Encore une fois Patrice Gain, a réussi à me captiver ! Ce livre est d’une densité incroyable.
Nous allons suivre en parallèle l’histoire familiale d’Anna, son expédition dans les glaces arctiques, ainsi qu’assister à la lecture du journal par Sacha reclus dans son monastère.

C’est sombre, glacial, pesant. D’un côté comme de l’autre il se passe des choses : la problématique du climat et les glaces qui ne se forment pas, les relations tendues au sein de l’équipe du navire. Au fil des pages, on en découvre plus sur le personnage de Sacha qui, petit à petit, devient sombre. On devine qu’il s’est isolé dans ce monastère pour expier quelques péchés.

La construction du roman est bien maîtrisée et très efficace. L’écriture de Patrice Gain est comme à son habitude, aussi limpide que les glaces de l’arctique ! Impossible non plus de rester de marbre face à la détresse du personnage d’Anna, à celle de Sacha non plus d’ailleurs. C’est l’un des très grands points forts de l’auteur, dans tous ses romans il réussit à nous faire ressentir de l’empathie pour ses personnages. Je repense encore très souvent à Davis McCae, son personnage principal de Terres Fauves.

Sans rien dévoiler, les sujets abordés dans «  De silence et de loup » son assez rude, vous voilà prévenu.

« De silence et de loup » est un livre qu’il faut lire d’une traite (de toute façon vous ne pourrez pas le lâcher), bien installé au chaud sous un plaid, car l’atmosphère pesante de l’histoire va vous glacer le sang. C’est noir, addictif, dépaysant. Et comme moi, il vous faudra sûrement un temps pour redescendre de ce que vous venez de lire une fois la dernière page tournée !

De silence et de loup de Patrice Gain

8.8

L'HISTOIRE

8.5/10

L'ÉCRITURE DE L'AUTEUR

9.0/10

Infomations

  • Albin Michel - 1 septembre 2021
  • 272 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.