Bienvenue à Meurtreville de André Marois


Rédigé le 10 mai 2021

livre Bienvenue à Meurtreville  de André MaroisPremières phrases du livre
Si vous faites rien, je suis mort.
Réjean accompagne sa phrase d’un geste rapide de la main droite. Il fait mine de se trancher la gorge. L’intervention coupe net l’élan de la secrétaire, qui s’apprêtait à lire l’ordre du jour de conseil municipal. Elle jette un coup d’œil interrogatif au maire Monier à sa gauche, mais celui-ci n’a pas le temps de réagir.
L’homme qui s’est exprimé, joufflu et rougeaud, se lève sans qu’on l’y invite et s’approche du micro placé à l’avant des chaises pliantes où sont assis une douzaine de spectateurs. Tout le monde connaît Réjean, le garagiste et le propriétaire de la station-service de Mandeville, mais on ne l’avait encore jamais vu ici.

Pourquoi ce livre
Le résumé de ce livre est très intrigant et son titre m’a de suite interpelé. Je ne sais pas trop dans quoi je vais m’embarquer, mais j’y vais avec plaisir:) alors en route pour Meurtreville, un autre roman québécois des éditions le Mot et le Reste.

Bienvenue à Meurtreville – Résumé

Il ne se passe plus grand-chose à Mandeville, petit village québécois. Les commerces locaux tombent en décrépitude, car les touristes ont déserté le lieu. Comment relancer l’ économie locale ?
La solution s’impose d’elle-même lorsqu’un voleur de cannabis est retrouvé mort, empalé sur son propre sécateur. Inévitablement, policiers et journalistes accourent. Mais une fois l’affaire classée, l’animation retombe. Ce qu’il faudrait, c’est que ce cadavre inopiné soit le premier d’une longue série. Voilà qui fascinerait les curieux, mystifierait les enquêteurs, ferait couler l’encre et, surtout, mettrait enfin Mandeville sur la carte ! Et c’est ainsi qu’un esprit dérangé et légèrement mégalomane décide d’inaugurer la saison de la chasse?

Bienvenue à Meurtreville- Mon avis

« Bienvenue à Meurtreville » de André Marois est une lecture très divertissante et complément immoral où un tueur en série tue ses victimes dans la plus grande détente et le plus drôle c’est que même nous lecteur ne sommes même pas choqué par ses actes ! On va passer 16 jours à Mandeville, et notre séjour va passer très vite tellement cette histoire est rafraichissante, drôle et cynique.

L’écriture d’André Marois est très agréable, fluide et légère. On se régale à suivre les péripéties de ce village qui se réjouit de l’afflux de touriste attiré par les victimes . On sourit aux déconvenues , et on en vient à trouver les meurtres divertissants !! L’assassin me fait halluciner de sa décontraction, et l’aisance avec lequel il sélectionne et tue ses victimes sans plus se poser de question, après tout c’est pour sauver le village qu’il fait ça, c’est dans l’intérêt de tous alors ça va:) et le pire c’est qu’il n’est pas le seul à penser cela.

ET même s’il est question de neutre en série, je ne sais pas bien l’expliquer, mais l’histoire est très légère et agréable à lire.

« Bienvenue à Meurtreville » est un petit roman cynique à l’humour noir qui m’a fait passer un très bon moment. C’est une lecture vraiment atypique que je vous recommande fortement. Prévoyez deux heures de tranquillité pour sa lecture, car vous ne pourrez pas le lâcher.

8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

8.0/10

Infomations

  • Le mot et le reste - 22 avril 2021
  • 150 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.