Zykë : L’aventure de Thierry Poncet 


livre de  thierry poncetPremière phrases
Paris, septembre.Je rencontre l’aventurier de la mine d’or au fond d’un PMU de la rue du Faubourg-Saint-Martin.
Blouson de cuir.
Gueule bronzée.
Cheveux ras noirs.
Moustaches.
Cou de buffle.
Une énorme pépite d’or brut en pendentif sur la poitrine. D’autres pépites en bracelet à son poignet gauche. En dessous, tatouée, une feuille de ganja.
Sauvage. Auréolé de menace.
Puissant capitaine pirate en son cul de taverne.
Il est en train de parier sur les courses.
La table est couverte de journaux de pronostics froissés et de tasses de café vides aux soucoupes emplies de mégots.

Pourquoi ce livre
C’est Zykë qui est venu à moi et non l’inverse. La maison d’édition Taurnada m’a contactée pour me demander si je souhaitais lire ce récit d’aventures. Bien souvent, je dois répondre négativement à ce genre de requête, car les livres que l’on me propose ne sont absolument pas mon genre littéraire, mais avec Zykë : L’aventure, c’était en plein dans le mille : de l’aventure, du voyage, de la poussière et surtout une histoire vraie. Alors même si je ne connaissais pas du tout l’écrivain Cizia Zykë j’ai accepté (après coup je me suis aperçue que j’avais déjà vu passer certains de ses livres). De Taurnada j’avais lu le très bon "Palissade" de Franck Villemaud que je vous recommande.

Mon avis sur le livre

Thierry Poncet, l’auteur, en 1980 est un petit écrivain qui vit dans une chambre de bonne, quand une de ses connaissances le présente à Cizia Zykë qui recherche un « secrétaire » pour l’aider à écrire ses romans et le suivre dans ses voyages. Thierry Poncet qui s’ennuie un peu dans sa vie n’hésite pas longtemps, alors commence pour lui une vie d’aventure, de road-trip, d’hôtel de luxe, de boui-boui, d’alcool et de drogue aux quatre coins de la planète.
L’auteur nous raconte, dans ce roman autobiographique, ses souvenirs de voyages auprès de Zykë et de ses divers compagnons de route. Asie, Afrique, Alaska ils vont partout à la recherche de l’inspiration. Zykë, grâce à ses droits d’auteurs a de l’argent, ils vivent dans l’opulence sans aucune retenue, Zykë flambe et tout le monde profite.

C’est une sacrée aventure que l’auteur nous raconte. Il ne nous épargne rien, la drogue à foison, l’alcool, les filles de joie (pour rester polie). Une aventure vécue à 10 000 %, une vie de pérégrinations incroyables avec des situations cocasses, mais parfois dangereuses, plus d’une fois ils ont risqué leurs vies.

J’ai dévoré ce passionnant récit qui sent la poussière, la transpiration et les vapeurs d’alcool.
Thierry Poncet a une grande admiration pour son patron, on le ressent fortement ici.
Il m’a tellement bien vendu le gars qu’à présent je n’ai qu’une envie c’est de découvrir «Oro », « Sahara » et Parodie » les 3 livres autobiographiques de Zykë d’autant plus que je sais qu’il y aurait la patte de Thierry dedans.
L’écriture de l’auteur m’a plu : une écriture vraie pour une aventure vraie, sans chichi.
À la fin de ma lecture, je n’avais qu’une envie : prendre le strict nécessaire dans une valise, et partir à l’aventure !

Un livre que je vous recommande fortement si vous aimez les récits un peu Root ! ( âme sensible s’abstenir 😉 )

Une chouette interview de Thierry Poncet qui parle de Cizia Zykë

Zykë : L'aventure

8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

8.0/10

Infomations

  • Taurnada Editions (12 octobre 2017)
  • 359 pages
  • Broché : 14.99 € Ebook 5.99 €

2 commentaires

  • le Bison
    4 mars 2018 à 14 h 27 min -

    Je le recommande aussi à tout le monde ! Un régal d’aventures. Ce mélange d’alcool et de testostérone, sous la plume de Thierry Poncet est un délice à lire, à suivre, à s’enivrer de ses mots.
    J’avoue, quand j’ai vu que tu avais commencé ce « roman », j’ai été surpris, il y a l’aventure littéraire que tu aimes, mais aussi un côté franchement masculin… Je me suis donc trompé. Mais quel immense plaisir j’ai pris avec cette biographie romancée de Zykë !

  • Chinouk
    7 mars 2018 à 16 h 52 min -

    Un régal ce livre, franchement… Je remercie Taurnada de me l’avoir proposé, car je n’y serai peut être pas y aller seule. J’ai tout de mémé lu quelques pages avant d’accepter, car effectivement ce livre sens énormément la Testosterone. Je comprends ta surprise, c’est pas du tout un livre pour les nénettes, ça tombe bien j’en suis pas une, j’ ai commencé des études pour bosser sur les plateformes pétrolières donc que des mecs dans mes classes, je suis donc vaccinée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.