Sagesse de l’herbe : Quatre leçons reçues des chemins de Anne Le Maître


livre Sagesse de l'herbe  Anne Le Maître  TranborealPremières phrases
D’aussi loin que remontent mes souvenirs, il y a les prés, les forêts et les chemins qui les sillonnent, et le temps suspendu de la promenade.
D’aussi loin que je me souvienne je marche.
Envoyant mon corps à l’aventure, au péril de l’herbe et du vent.

Pourquoi ce livre
Amoureuse de la nature, de marche et de réflexion sur la nature, ce petit livre paru dans la collection Voyage en poche des éditions Transboréal, que j’aime beaucoup, ne pouvait que me plaire.

Résumé

C’est à pied qu’Anne Le Maître aime arpenter la planète et la vie. Voyage au long cours, randonnée à la journée ou simple promenade, tout parle, tout fait sens au gré des saisons. La marche étant refuge autant qu’évasion, il n’est pas de petite expérience du monde pour qui s’offre, nez au vent, la liberté de ralentir. À la croisée des pistes et des pensées, on écoute Blaise Pascal ou La Fontaine, s’émerveille de l’éclat de la nature, médite sur le passage du temps, assiste à la rencontre improbable d’un chevreuil ou d’une girafe, et déchiffre des siècles d’histoire dans un paysage. Parce qu’un chemin est aussi un cheminement intérieur, ce plaidoyer pour le respect du vivant conduit, par la contemplation et le lâcher-prise, à la sagesse de l’herbe avec laquelle il est urgent de renouer.

Mon avis sur le Sagesse de l’herbe d’Anne Le Maître

Voilà un petit livre délicieux qui ravira les amoureux de la nature et de la marche. En quatre leçons : au présent , rencontre, proximité, émerveillement Anne nous livre ses pensées, réflexions et anecdotes personnelles sur la nature et le monde qui l’entoure.
Des pensées qui lui viennent, la plupart du temps en cheminant au fil des saisons lors de grandes randonnées ou de petites balades.
Faire attention à l’instant présent, aux petites choses qui nous entourent, Anne aime marcher, écouter la nature, laisser ses pensées vagabonder.

L’écriture de l’auteure est magnifique, poétique,.
Un petit livre à mettre dans la poche de son sac à dos et à lire, pendant une pause, assise dans l’herbe.

La Sagesse de l’herbe est un éloge de la lenteur. Une invitation aux plaisirs simples de la promenade, de la contemplation et de la méditation.

Le petit livre est agrémenté de jolis dessins noir et blanc de l’auteure.
À la fin Anne nous propose une petite bibliographie subjective d’environ 25 titres.

J’adore ça surtout quand je vois que 4 des 5 premiers ouvrages cités sont des livres que j’ai beaucoup aimés.

« Walden » de Thoreau, « Une année à la campagne » de Sue Hubbel, « Winter » de Rick Bass, « Carnet du grand chemin » de Julien Gracq, « Indian Creek » de Pete Fromm. Excepté le Gracq qui est dans ma PAL les 4 autres sont des livres/auteur que j’adore ( je ne vous refais pas mon pitch sur Pete Fromm promis 😉 )

Elle cite aussi des ouvrages de Barbara Kingsolver, Nicolas Bouvier, Stevenson, Gérald Durrel, Annie Dillard avec son pèlerinage à Tinker Creek ( que je dois lire pour un challenge nature writing), François Cheng…

Sagesse de l’herbe de Anne Le Maître est un ouvrage à déguster sans modération !

Anne Le Maître | Sagesse de l'herbe

8.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

9.0/10

L'HISTOIRE

8.0/10

Infomations

  • Editions Transboréal (15 février 2018)
  • 170 pages | Voyage en poche
  • 9.90 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk