Nos premiers jours de Jane Smiley aux éditions Rivages


Livre - nos premiers jours - Jane Smiley - RivagesPremières phrases
Walter Langdon n’avait pas inspecté la clôture le long du ruisseau depuis deux mois – les vaches étaient rentrées à l’étable pour faciliter la traite pendant l’hiver, et il avait remis à plus tard l’entretien des barrières -, si bien qu’il n’avait pas vu le couple de grands ducs qui nichait dans le grand orme. L’arbre était à moitié mort; de temps à autre, Walter songeait à l’abattre pour en faire du bois de chauffage, mais il lui faudrait de l’aide, car il devait bien atteindre les vingt-cinq mètres de hauteur, et le tronc mesurait un mètre vingt de diamètre.

Pourquoi ce livre ?
J’ai entendu beaucoup de bien de Jane Smiley. La sortie en poche chez Rivages du premier tome de sa trilogie « Un siècle américain » est pour moi l’occasion de découvrir cette autrice américaine.

Mon avis sur Nos premiers jours de Jane Smiley

Dans « Nos premiers jours », nous allons faire connaissance de Walter et Rosanna Langdon, un jeune couple de fermiers modestes de l’Iowa, qui en 1920 vont donner naissance à Franck, leur premier enfant.
Nous allons les suivre pendant 33 ans, 5 enfants feront leur entrée dans la famille.
Dans cette période de l’Histoire, de grands événements ont eu lieu comme le crack de 1929, ou la Seconde Guerre mondiale, suivie d’une vie politique tourmentée avec la peur du communisme
Nous allons aussi voir le progrès arriver dans la ferme, l’électricité, l’eau courante, les voitures et les tracteurs.
Tout cela au rythme des moissons d’avoine ou de maïs et des caprices de la météo.

Dès les premières lignes, j’ai été emportée par le premier tome de cette trilogie américaine. J’ai trouvé le concept d’une année, un chapitre, excellent. Malgré les nombreux personnages, tout le monde trouve sa place. On voit grandir les enfants et évoluer les parents et les autres membres de la famille.
Voir le progrès arriver, petit à petit, m’a beaucoup plu et découvrir des événements politiques que je ne connaissais pas m’a beaucoup intéressée.
L’écriture de Jane Smiley est douce et très posée. Il se dégage de ce roman une langueur très agréable. Comme une chaude journée d’été, on se laisse emporter tranquillement.
J’ai hâte de retrouver la suite des aventures des Langdon. Le tome 2 m’attend déjà dans ma PàL.

Nos premiers jours de Jane smiley est une lecture parfaite pour cet été.

Nos premiers jours de Jane Smiley

8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

8.0/10

Infomations

  • RIVAGES (24 août 2016)
  • 584 pages
  • Poche : 9.80 €

4 commentaires

  • keisha
    2 juillet 2018 à 16 h 40 min -

    Exact, parfaite lecture d’été. Au festival america 2016 j’ai acheté les trois tomes en VO et englouti ça d’affilée

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 11 h 48 min -

      D’affilé ? Gloups ça fait pas mal de pages quand même !

  • Aelys
    31 juillet 2018 à 8 h 21 min -

    Ta chronique est une invitation ! Besoin de nature, je note !
    PS : je suis sous le charme de ton blog, d’une belle sobriété.

    • Chinouk
      7 août 2018 à 16 h 18 min -

      Merci beaucoup <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.