Lumikko de Pasi Ilmari Jääskeläinen


livre LumikkoPremières phrases
Ella Milana fut d’abord étonnée, puis franchement indignée, quand Raskolnikov se fit soudainement assassiner devant ses yeux, en pleine rue. La prostituée au grand cœur, Sonia, l’avait abattu à bout portant. Cela se passait au beau milieu d’une dissertation littéraire sur le classique de Dostoïevski.
Ella Amanda Milana avait vingt-six ans et, entre autres, des lèvres bien dessinées et des ovaires déficients.

Pourquoi ce livre
Ce livre a atterri sur mes étagères pour une seule raison : sa couverture ! franchement, comment résister ? Pour le coup les éditions 10/18 ont flairé le bon filon avec cette « mignonnissime » illustration de Katia Monaci. Je l’ai pratiquement acheté à l’aveugle, après avoir lu vaguement le résumé, j’ai vu que cela parlait plus ou moins de livres et que cela se passait en Finlande ça m’a suffi ! Sachez que la petite belette trop mignonne sur la couverture n’est pas là complètement par hasard puisque Lumikko en Finois, veut dire : belette. Vous voyez comme j’ai bossé le sujet 😉

Je déclare officiellement Lumikko, le livre avec la plus belle couverture de ma bibliothèque !

Mon avis sur Lumikko

Avec Lumikko on prend un aller simple pour la Finlande. Il va être question d’un cercle très restreint d’écrivains dont seule la créatrice Laura Lumikko – très célèbre écrivain pour enfants – a le droit de recruter de nouveaux membres. Lors de la soirée en l’honneur de l’arrivée du 10e et dernier membre (Ella Milani ) Laura Lumikko va disparaître de façon très mystérieuse. Ella va profiter de son introduction dans cette société littéraire secrète pour enquêter sur ledit cercle qui cache un lourd secret et sur sa très mystérieuse fondatrice.

Comment vous dire que j’ai dévoré ce livre . Dès les premières lignes, impossible de le lâcher. J’ai adoré l’ambiance de cette histoire qui finalement pourrait être rangée dans la catégorie conte, mais pas un conte pour enfants, non un conte assez étrange.

Il se passe des choses bizarres tout au long de cette histoire et beaucoup d’interrogations resteront sans réponses ( ou alors, je n’ai pas tout compris), mais parfois ce n’est pas désagréable de ne pas comprendre.

Pasi Ilmari Jääskeläinen a très bien travaillé ses personnages, ils ont tous une psychologie qui leur est propre et bien travaillée.

L’écriture de l’auteur est délicieuse, fluide et très agréable à lire. Elle a su me tenir en haleine jusqu’à la dernière page, non pas qu’il y ait un suspense de fou, mais je souhaitai connaitre le dénouement de l’histoire.

Le seul petit point qui m’a légèrement déçue est au sujet des livres qui ont leur fin altérée, la fameuse peste des livres, dommage que ce fait soit presque anecdotique dans le récit.

Lumikko est parfait pour la saison des fêtes, et je vous le recommande si vous cherchez un titre qui sort un peu de l’ordinaire, et que vous êtes fan des fières Grimm, parce que, pour le coup, c’est vraiment ça.

N’hésitez pas à me dire si Lumikko vous tente, et si vous aussi vous auriez craqué pour sa couverture.

Lumikko

8.40 €
Lumikko
7.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

7.0/10

Infomations

  • Traduction : Martin CARAYOL
  • Edition 10 X 18 (19 octobre 2017)
  • 408 pages

12 commentaires

  • Marie-Claude
    22 décembre 2017 à 17 h 38 min -

    Il me tente beaucoup et j’avoue que la couverture est sublime, surtout en ce temps hivernal.
    Coquille: un «comte» assez étrange. Ou alors, c’était voulu?
    Joyeuses Fêtes à toi. En espérant que ta petite tasse arrive bientôt, et surtout, en un seul morceau!

    • Chinouk
      5 janvier 2018 à 18 h 32 min -

      Merci pour la coquille, je file modifier cela ! Ma tasse n’est toujours pas là mais elle ne devrait plus tarder maintenant, j’ai hâte 🙂

  • Marilyne
    23 décembre 2017 à 9 h 53 min -

    Ah, ah, je ne te lis pas, je suis en pleine lecture ! Je reviens tout bientôt. Belles fêtes de fin d’année à toi.

  • Genevieve
    23 décembre 2017 à 18 h 10 min -

    Je suis contente de te lire sur ce livre, comme tu le sais il est dans ma PAL et aussitôt acheté avec beaucoup d’impatience, j’ai lu des commentaires très négatifs. J’essayais alors de les oublier. Je suis donc ravie de te lire! J’ai hâte de le commencer, ce sera pour bientôt!

    • Chinouk
      5 janvier 2018 à 18 h 31 min -

      Oui, oublie les commentaires négatifs et lance toi ! 🙂

  • Marilyne
    27 décembre 2017 à 16 h 27 min -

    Ayé, ma chronique est publiée, je peux te lire 😉 Et merci pour l’explication de la présence de la belette ! Nous sommes bien d’accord, on commence par craquer pour la couverture. Et une très chouette lecture ensuite. J’ai adoré 🙂

    • Chinouk
      5 janvier 2018 à 18 h 30 min -

      Je passe chez toi dès que j’ai 5 minutes, curieuse de lire ton avis

  • Karine
    31 décembre 2017 à 20 h 33 min -

    La couverture est teeeellement belle! Il n’est pas disponible à la biblio… je vais faire une demande.

  • maggie
    2 janvier 2018 à 18 h 53 min -

    Effectivement, il me tente beaucoup ( et en plus, je viens de juste de lire un billet tout aussi élogieux et j’adooooore la couverture aussi 🙂

    • Chinouk
      5 janvier 2018 à 18 h 28 min -

      N’hésite pas 🙂

  • FondantGrignote
    6 janvier 2018 à 14 h 46 min -

    pareil ! je viens de le finir : un coup de coeur !!! impossible de le lâcher 🙂

    • Chinouk
      6 janvier 2018 à 17 h 02 min -

      c’est un livre parfais pour la saison 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *