Le signal de Ron Carlson


Le signal de Ron CarlsonL’histoire :
Pour la dernière fois, Mack et sa femme, Vonnie, partent camper dans les montagnes du Wyoming afin de se dire adieu. Enlisé dans les dettes et l’alcool, Mack a peu à peu contraint Vonnie à renoncer à l’amour profond qui l’avait attirée vers l’Ouest, et la jeune femme a refait sa vie. Cette randonnée est un moment de complicité retrouvée, une ultime chance de se dévoiler l’un à l’autre. Pour Mack, cette expédition est aussi l’occasion d’exécuter une dernière mission pour le compte d’un intermédiaire douteux afin de sauver son ranch de la faillite. Au coeur des vastes étendues sauvages, guidé par un faible signal GPS, il doit retrouver une mystérieuse balise égarée lors d’un survol de la région. Mais cette mission se révélera bien plus périlleuse que prévu. Le Signal est un roman magistral combinant le destin d’un amour qui s’achève avec un suspense qui nous mène au paroxysme de l’angoisse. Un livre palpitant qui se lit d’une traite.
Premier paragraphe:
Il enchaîna les grandes boucles que dessinait la piste à travers la haute forêt de trembles, puis traversa la vaste prairie jusqu’à la lisière des pins, au point de départ du sentier de Cold Creek, et gara le vieux pick-up Chevrolet bleu de son père à côté de la pancarte déglinguée, dans la douce lumière crépusculaire de septembre. Il avait vu juste : il n’y avait aucun autre véhicule. Pas une seul trace de pneus fraîche sur les quinze kilomètres de montée qu’il avait parcourus depuis la grande-route, si ce n’est une paire de pneus doubles qui avait fait demi-tour à mi-chemin.
Pourquoi ce livre :
Pour trois choses :
1 – j’adore la randonnée
2- Je rêve d’aller dans le Wyoming
3 – Il fait parti de la collection « Nature Writting » de la maison d’édition Gallmeister
Note : 8.5/10
Mon avis:
Ce livre me tentait énormément, car d’après le résumé c’est totalement le genre de lecture que j’apprécie, mais après avoir lu les commentaires de lecteurs j’avoue avoir eu un peu peur de me lancer dans cette lecture. N’écoutant que mon courage, et en ayant pris note  des remarques concernant le pitch du livre, j’ai tourné la première page.
J’ai été complètement happée par l’histoire de Mack et Vonnie ces deux exs qui partent pour leur dernière randonnée ensemble, j’avais vraiment l’impression de me trouver avec eux sur ce Trail dans les bois du Wyoming, l’auteur décrit les lieux avec une telle conviction que j’y étais.
J’ai englouti ce livre presque d’une traite, je dis presque, car jusqu’à une cinquantaine de pages avant la fin je l’ai adoré, c’est après que cela c’est gâté, au moment où entre en scène le pseudo « suspense qui nous mène au paroxysme de l’angoisse» de l’accroche ! Alors de deux choses l’une, ou la personne qui a écrit cela n’a pas lu le livre, ou alors je suis complètement passée à côté du « suspense », car j’ai trouvé les dernières pages très ennuyantes, limite bâclées, d’un ennui total ! Quel dommage !
Si vous aimez la rando, la nature, les grands espaces, je vous conseille quand même de lire « Le signal  » car j’ai pris un réel plaisir à lire ce livre malgré tout.


Ron Carlson – Gallmeister Nature Writing – 222 pages- 21.28€

50 états, 50 billets , le challenge : Wyoming.

4 commentaires

  • Sofynet
    26 juillet 2012 à 13 h 50 min -

    Tu me donnes envie de découvrir ce roman ! Hop, billet ajouté !!

  • Chinouk
    27 juillet 2012 à 14 h 23 min -

    🙂

  • Léa Touch Book
    5 mars 2015 à 17 h 46 min -

    Je dois avouer que tous les Gallmeister me tentent 🙂

    • Chinouk
      12 mars 2015 à 16 h 08 min -

      🙂 j’ai bien aimé celui la aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.