Le Putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer de Anneliese Mackintosh


Le Putain d'énorme livre du bonheur qui va tout déchirer de Anneliese Mackintosh Première phrases

« Le bonheur est le sens et le but de la vie, le but ultime et la finalité de l’existence humaine. » Aristote

Pourquoi ce livre ?
J’avais besoin d’un livre feelgood pour agrémenter un long voyage en train. Ce livre avec son titre à rallonge m’a de suite tapé à l’œil dans le catalogue de NetGalley, et puis l’éditeur me l’a vendu en me disant : tu as aimé Bridget Jones, tu vas adorer ce livre, alors soit, vendu !

Mon avis

Dans « Le Putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer », on va suivre Ottila qui a pas mal de problèmes dans sa vie : elle est alcoolique, son père est décédé récemment, sa sœur veut sans cesse se suicider et sa mère est en train de péter les plombs.
Cela fait beaucoup pour une seule personne, alors elle a décidé de se reprendre en main et d’amener du positif dans sa vie en arrêtant de boire et en se stabilisant sentimentalement. Le Petit Livre du bonheur qu’elle vole à la bibliothèque va l’y aider.
On va suivre Ottila sur une année, dans le Petit Livre du bonheur qu’elle va transformer en une sorte de journal intime où elle va coller des mails, des SMS, faire des dessins, des retranscriptions de ses séances de psy, des listes dans le fameux livre.

Par où commencer ? J’ai lu ce livre dans le train et je crois que lui et moi n’avons pas pris la même direction ! Je me suis complètement trompée en choisissant cette histoire, car ce n’est absolument pas un livre feelgood. Ce livre m’a complètement fichu le cafard !
Tout est déprimant dans cette histoire. La pauvre Ottila qui se dépatouille comme elle peut avec sa vie. Elle tente très vaillamment de résister à l’appel des soirées alcoolisées, mais ses amis la poussent au vice. Elle se trouve un chéri, mais en fin de compte, il n’est pas très clean non plus. Sa sœur qui se fait interner, car elle veut à tout prix se suicider, et sa mère qui ne sait plus trop où elle en est avec tout ça…
Alors OK ce livre a bien une happy end, mais j’ai trouvé qu’elle arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe, hop en quelques pages tous les problèmes se sont envolés. Mouais…

En revanche, j’ai adoré le concept du livre, le fait de scrapbooker comme cela un carnet. C’est très attrayant et divertissant à lire.

Le Daily Mail a dit « Un roman tantôt comique, sombre, réconfortant… Parfois les trois à la fois. » Je ne dois vraiment pas avoir le même sens de l’humour, car je cherche encore le côté comique et réconfortant !

Si vous voulez lire « Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer », ne le faites pas si vous avez déjà le cafard, car je décline toute responsabilité dans votre futur état de déprime.

Le Putain d'énorme livre du bonheur qui va tout déchirer de Anneliese Mackintosh

6

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

5.0/10

Infomations

  • Milady (16 mai 2018)
  • 411 pages
  • Broché : 18.20 € / Ebook : 9.99€

4 commentaires

  • Violette
    7 juin 2018 à 21 h 14 min -

    ohlaaa, moi qui croyais que c’était trop feel good pour moi! Je passe alors, tu ne me tentes pas du tout (pour une fois!)

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 12 h 00 min -

      je ne l’ai carrément pas trouvé FeelGood moi ! mais plutôt depressionGood !!

  • Marie-Claude
    8 juin 2018 à 16 h 55 min -

    J’adore ton billet! On est prévenu! C’est vrai que l’idée est originale.

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 11 h 59 min -

      au moins, vous saurez où vous mettez les pieds 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk