Jake de Bryan Reardon


Jake Bryan ReardonPremières phrases
Tout a commencé par une décision fatidique et par la nouvelle la plus merveilleuse de ma vie, pas nécessairement dans cet ordre. Par une journée grise de février, le genre de jour qui donne envie à tout le monde de voir les décorations de Noël encore accrochées dans le jardin des voisins, ma femme m’appelle au bureau.
« Je l’ai fait », déclare-t-elle.
Je sais qu’elle parle du test de grossesse. Dans les films, l’épouse appelle toujours en disant J’ai quelque chose à t’annoncer, prépare-toi. Dans la réalité, cela fait cinq ans que ma femme et moi sommes mariés, et nous étions déjà fiancés depuis trois ans. Je ne prétends pas être au diapason de ses cycles menstruels au point d’avoir su avant elle qu’elle avait du retard. Ce que je veux dire, c’est qu’il n’y a pas tellement de surprise concernant les parties génitales d’un couple marié, contrairement à ce que veulent nous faire croire les films.

Pourquoi ce livre
Le sujet des tueries dans les écoles est un thème qui me passionne autant qu’il m’effraie. Sur le sujet, je vous recommande d’ailleurs grandement   Dernier Jour sur Terre de David Vann, qui est un très très bon livre, et que je vois très peu passer héla. Alors j’avais hâte de voir ce qu’allait donner Jake de Bryan Reardon.

Résumé

Simon Connolly est l’heureux père de deux enfants, Jake et Laney. Certes, la situation de cet homme au foyer est pour le moins originale et Simon n’est pas toujours très à l’aise dans ce rôle. Mais, cahin caha, la famille coule des jours paisibles… Jusqu’au jour où Doug Martin-Klein, un gamin associable dont Jake est le seul copain, tire sur plusieurs adolescents avant de se donner la mort. Les survivants et les blessés sont peu à peu évacués mais Jake est introuvable. Et très vite soupçonné d’être le complice de Doug. Commence alors pour Simon une véritable descente aux enfers. Comment une chose pareille a-t-elle pu arriver ? Comment a-t-il pu ne rien entrevoir du drame qui se profilait ? Jake est-il coupable ? Où est-il passé ?

Mon avis sur Jake de Bryan Reardon

Jake est un magnifique récit sur les relations parents/enfants et même plus spécialement sur les relations père/fils. Simon, le père tient à cœur de donner l’éducation la plus parfaite qu’il soit à ses deux enfants, mais Jake est très timide, comme lui, il se reconnaît beaucoup dans son fils. Du coup, suite aux événements, il culpabilise beaucoup. Mais envers et contre tout, il croit en l’innocence de son fils.
La mère quant à elle, est presque invisible.
Les sentiments du père sont vraiment bien décrits et il est impossible de rester insensible à la détresse de celui-ci.

Simon est un personnage extrêmement touchant, mon cœur de maman ne pouvait que se mettre à sa place et ressentir toute sa détresse. Ce qui m’a plu dans ce livre c’est que bien que le sujet soit extrêmement grave, l’auteur a su rester juste, pas de pathos ou de larmes à gogo.
L’auteur met en exergue le fait qu’il faille faire attention à ce que racontent les journaux, ne pas tout prendre comme argent comptant, et tant que l’on n’est pas jugé coupable on est potentiellement innocent.

Jake est un livre poignant de par son sujet, mais aussi la force des sentiments des personnages. L’écriture de Bryan Reardon est très juste, fluide et addictive.
Petit à petit, à l’aide d’un jeu de passé- présent on apprend à connaître Jake. Cette alternance de temporalité fonctionne à merveille, il est impossible de laisser le livre, on veut savoir ce qui est arrivé à Jake, s’il a quelque chose à voir avec ce massacre.

Je souhaitais un page turner en prévision d’un long voyage en train, j’ai été gâtée. Mon voyage est passé comme une flèche, je suis arrivée à destination (de mon voyage et de mon livre) toute chamboulée. Je me suis fait violence pour ne pas pleurer dans le train, mais Wow quelle lecture !

Un gros coup de cœur pour ce magnifique livre que je vous recommande très fortement !

Jake de Bryan Reardon

10

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

10.0/10

L'HISTOIRE

10.0/10

En résumé

  • Titre V.O. : Finding Jake
  • Traduit par Flavia Robin

Infomations

  • Gallimard (8 février 2018)
  • 352 pages
  • 21 €

6 commentaires

  • Marie-Claude
    12 juin 2018 à 17 h 09 min -

    Je sais ce qu’il me reste à faire…
    Merci pour la tentation!

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 11 h 58 min -

      avec plaisir 😉

  • Jeneen
    12 juin 2018 à 20 h 44 min -

    Idem….meme si le theme m effraie…je lirais bien le david vann d abord…

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 11 h 58 min -

      Le livre est écrit de telle façon qu’il met plus l’action sur Jack que sur le drame en lui-même. À lire absolument !

  • Electra
    13 juin 2018 à 21 h 28 min -

    Méchante ! mais je l’avais déjà repéré sur les sorties américaines…il finira bien par arriver par ici 😉

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 11 h 55 min -

      Moua Moua Moua 🙂 c’est un livre à lire absolument !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk