Il était une fois Calamity Jane de Natalee Caple


Il était une fois Calamity Jane - Rivage - natalee caplePremières phrases
Je suis venue dans les Badlands parce qu’on m’a dit que ma mère, une femme du nom de Martha Canary, y vivait. C’est l’homme de Dieu qui m’a servi de père ma vie durant qui me l’a appris. En sentant la mort venir, il m’a fait promettre de partir à la recherche de cette femme. J’ai serré ses mains et posé ma joue contre la sienne. Son souffle et mon souffle – très, très faibles, pour des raisons différentes – se sont mêlés dans leur rythme désaccordé. J’ai dit oui parce que je ne pleure pas et que je l’aimais et que, au cours de notre dernière heure ensemble, je lui aurais promis n’importe quoi.

Pourquoi ce livre
Même si étrangement, je n’ai jamais rien lu sur elle, le personnage de Calamity Jane m’a toujours attirée. Avec le livre de Natalee Caple, nous sommes dans une métafiction, mais j’ai trouvé l’idée assez bonne pour débuter ma découverte de cette grande cow-girl !

Mon avis sur Il était une fois Calamity Jane de Natalee Caple

À la mort de son père adoptif, Miette part dans les Badlands avec l’espoir de retrouver sa mère Martha, alias Calamity Jane. La jeune femme n’a aucune envie de retrouver cette femme qui l’a abandonnée à sa naissance, mais puisque son père le lui a demandé, elle fera tout pour accomplir les dernières volontés du vieil homme.
Elle va entreprendre un grand périple et être confrontée à une nature hostile. Elle fera en chemin de nombreuses rencontres. Certaines seront bonnes, d’autres plus farfelues. Elle va croiser la route de bonnes âmes qui l’aideront à retrouver sa mère, une mère toutefois que tout le monde connait.

J’ai dévoré très rapidement ce petit livre de 280 pages, les chapitres y sont courts et le texte très aéré.

L’auteure a décidé d’alterner les chapitres avec le voyage de Miette et les chapitres où l’on découvre la vie de Martha (Calamity Jane). J’aime beaucoup ce procédé qui donne du rythme au récit.

Comme je l’ai dit plus haut, je ne connaissais Calamity Jane que de nom, ce roman m’a donc permis d’en apprendre plus sur cette femme et j’ai adoré ce que j’y ai lu, j’ai trouvé les parties la concernant passionnantes.

Ce livre est un roman, mais les chapitres dédiés à Calamity Jane sont réels et tirés de vrais documents.

J’ai un peu moins aimé les parties qui relatent le voyage de Miette .
J’ai trouvé son périple pas très crédible. Je trouve que l’auteure aurait dû prendre plus de temps pour poser les paysages et amener toutes ces rencontres. Tout s’est trop vite et trop facilement enchaîné à mon goût.

Ce livre m’a permis de faire connaissance avec cette femme courageuse; à présent, j’ai très envie d’en apprendre plus sur sa vie et ses aventures !

Natalee Caple - Il était une fois Calamity Jane

7

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

7.0/10

En résumé

  • Traduit par Lori Saint-Martin et Paul Gagné
  • Titre V.O. : In Calamity's Wake

Infomations

  • Rivages (7 novembre 2018)
  • 285 pages
  • Broché 21 € / Ebook : 15.99€

2 commentaires

  • Karine
    10 janvier 2019 à 2 h 11 min -

    Le personnage m’intrigue aussi… mais bizarrement, je ne pense pas que je vais choisir ce roman pour la découvrir davantage.

  • Electra
    13 janvier 2019 à 21 h 00 min -

    j’ai les lettres de Calamity Jane à sa fille à lire, et j’ai lu une BD – du coup je vais me passer de ce livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk