Le coma des mortels – Maxime Chattam


Le coma des mortels maxime chattamPremières phrases

Je ne veux pas vous mentir. Pourtant, il faut que je vous l’avoue pour commencer : je vais le faire. Je l’ai même déjà fait.
Je ne vous dirai pas tout. J’en suis incapable. La vérité vraie, celle des faits, celle qui rassemble les hommes parce qu’ils savent la même chose, celle-là je ne vous la raconterai pas. Pas tout à fait. Ce serait comme de s’ouvrir délicatement la boîte crânienne pour exposer l’intimité de son cortex en guise de présentation de sa personnalité. Et dans mon cas ce serait s’injecter une bonne dose d’acide à même les deux hémisphères et les faire fondre lentement. Il ne faut pas sous-estimer la puissance corrosive de la vérité. Explosive, parfois.

Pourquoi ce livre :
Comme à chaque sortie d’un nouveau thriller de Maxime Chattam, j’ai vraiment du mal à résister à l’appel de ma librairie et « Le coma des mortels » n’a pas échappé à la règle, d’autant plus qu’il est annoncé comme un ovni dans l’univers de l’auteur. Un Facebook live avec Maxime plus tard et me voilà en possession de l’objet de la tentation. Volonté à résister = 0

Mon avis sur Le coma des mortels

Dans ce nouveau Chattam nous allons suivre Pierre, en pleine crise existentielle qui décide sur un coup de tête de plaquer toute sa vie : boulot, femme, famille… pour repartir complètement de zéro. Nouveau boulot, nouvelle petite copine, tout avait l’air d’aller pour le mieux jusqu’à ce qu’une malédiction lui tombe dessus : toutes les personnes qu’il va côtoyer vont mourir…

Voilà un Chattam qui n’est absolument pas du Chattam mais qui m’a tout de même bien plu. Un soupçon de thriller, une légère dose d’amour, un peu beaucoup de Sexe… Sur ce point, l’auteur m’a étonnée, car il ne nous a pas franchement habitués à cela et je dois vous avouer qu’une scène plutôt hot dans un cimetière m’a quelque peu émoustillée.

J’ai apprécié suivre Pierre dans sa reconstruction, j’ai été quelquefois triste pour lui, mais surtout j’ai eu des doutes, pendant tout le livre on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur ce personnage. Cela créer un dynamisme à l’histoire et on ne peut reposer le livre qu’une fois la dernière page tournée ! J’étais tellement prise dans l’action que les pages tournaient toutes seules à vive allure, j’ai d’ailleurs dû relire deux fois la fin pour être sûre de l’avoir comprise.

J’ai trouvé cette histoire étonnement fraîche, elle change clairement des ambiances pesantes et glauques que l’auteur nous propose habituellement.
C’est un livre parfait pour cet été, bien installé sur une chaise longue.

Par contre, ce n’est pas le livre à lire si l’on souhaite découvrir l’univers de Maxime Chattam car il ne représente absolument pas l’auteur. Les personnes qui le découvrent par cet ouvrage risquent d’être très surprises à la lecture du suivant.

Le coma des mortels

Le coma des mortels
8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8/10

    L'HISTOIRE

    8/10

      En résumé

      • Un Chattam assez Hot et surprenant !

      Infomations

      • Editions Albin Michel (1 juin 2016)
      • 388 pages
      • 21.90 € / 14.90€ Ebook

      8 commentaires

      • Virginie
        20 juin 2016 à 19 h 14 min -

        C’est marrant, alors que je suis fan e polar, je n’ai jamais lu Chattam !! Mais je note qu’il faudrait le découvrir avec un autre titre…

        • Chinouk
          9 juillet 2016 à 12 h 17 min -

          A découvrir ABSOLUMENT ! l’auteur, pas le livre 🙂

      • Electra
        20 juin 2016 à 21 h 03 min -

        je ne connais pas Chattan -ton avis est beaucoup plus enthousiaste que celui de Ouest-France. Ils l’ont interviewé avec Grangé, c’était intéressant de lire leurs réponses (différentes)
        bon j’ai noté que ce livre n’est pas représentatif de son oeuvre !

        • Chinouk
          9 juillet 2016 à 12 h 17 min -

          je vais tenter de trouver cette ITW. Mais en matière de Chattam , j’ai du mal à être objective, alors ne te fais pas qu’a mon avis, tu serais peut etre déçu.

      • lamy
        26 juin 2016 à 22 h 19 min -

        il est vrai que ce livre ne ressemble pas à ce qu’il a fait avant
        même avec ta volonté soit faite , il avait un peu changé de style , en nous prenant à partie
        je suis d’accord que les pages tournent vite , on a envie de savoir , un peu comme un voyeur , de surprendre Pierre dans son intimité …..
        à lire absolument

        • Chinouk
          9 juillet 2016 à 12 h 15 min -

          oui à lire cette été sur la plage, même si c’est pas le Chattam que je recommanderais. Dans le genre , qui change, je préfère quand même que ta volonté soit faite, qui reste plus dans le style de l’auteur.

      • Olivier
        2 juillet 2016 à 23 h 40 min -

        Je suis ARCHI FAN de Chattam, vraiment… sauf que (parce que, vous l’imaginez bien, il faut un « sauf que »…), sauf que, disais-je, je n’ai pas à 100% adoré ce roman.
        Très bien écris, certes, mais je ne suis pas certain d’avoir compris toutes les subtilités de la fin…. Pourtant, de l’humour, du sexe (et oui : cette belle scène du cimetière…), une belle écriture, mais une fin (trop) alambiquée à mon sens…

        • Chinouk
          9 juillet 2016 à 12 h 11 min -

          On est un peu dans le même cas, je l’ai relu plusieurs fois sans trop comprendre ou il voulait en venir. C’est un Chattam qui change, idéal pour l’été. On moins on aura pas l’air apeuré sur la plage quand le vendeur de beignets viendra nous tirer de notre livre

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *