Au Loin de Hernan Diaz


livre au loin hernan diaz DelcourtPremières phrases
Le trou, une étoile brisée sur la glace, était la seule interruption sur la plaine blanche qui se fondait dans le ciel blanc. Il n’y avait pas un souffle de vent, pas un souffle de vie, pas le moindre son.

Une paire de mains émergea de l’eau et chercha à l’aveugle les parois intérieures du trou anguleux. Les doigts tâtonnèrent le long des épaisses falaises glacées de ce canyon miniature, remontèrent jusqu aux bords enneigés ; s’y agrippèrent. Une tête apparut. Le baigneur ouvrit les yeux et regarda l’immensité sans relief ni horizon face à lui.

Pourquoi ce livre
Le thème de ce livre me plaît beaucoup : un jeune homme qui débarque en Californie et va traverser les États-Unis, à l’époque des pionniers, pour retrouver son frère à New York ! Cela promet un récit palpitant. C’est typiquement un livre qui devrait assouvir mon amour pour les grands espaces.

Mon avis sur Au Loin de Hernan Diaz

Dans Au Loin, nous allons rencontrer Håkan, un jeune Suédois. Celui-ci est malencontreusement séparé de son frère alors qu’ils sont en partance pour New York. Håkan se trompe de bateau et se retrouve seul en Californie, sans parler la langue du pays. Commence pour lui une longue, très longue traversée des États-Unis vers l’Est – à contre sens de tous les pionniers qui vont vers l’Ouest – son but étant de rejoindre son frère à New York.

Il va croiser le chemin de nombreuses personnes. Ses nombreuses années sur les routes lui valent une réputation qu’il cherche à fuir. Hawk, Le Hawk (parce que les gens ne savent pas prononcer son prénom suédois), va passer toute sa vie à tenter d’accomplir sa mission tout en se faisant le plus invisible possible.

Håkan ne comprend pas l’anglais au début de l’histoire, et l’auteur a pris le parti de construire le récit en tenant compte de cela et de nous mettre à la place du protagoniste, c’est très intelligent et efficace comme procéder, car de suite on est happé par l’aventure et l’on s’interroge avec lui.
Puis quand Håkan se retrouve seul, qu’il fuit le monde, là l’auteur nous propose un récit sur la solitude. Le temps défile, immobile, les saisons, les années. L’Amérique se développe sans lui. Une écriture magnifique, mais qui personnellement m’a complètement perdue. Je me suis ennuyée dans cette partie du récit, pourtant la solitude c’est mon truc, je suis une grande solitaire, mais là j’avais vraiment hâte qu’il reprenne la route. L’histoire est relancée grâce à une rencontre (un peu trop « facile » à mon goût), mais elle a le mérite de me captiver à nouveau jusqu’à cette fin…

Au loin est un coup de cœur pour de nombreuses personnes, mais il ne le sera pas pour moi. J’ai beaucoup aimé le début et la fin de l’histoire, mais comme le personnage principal du roman je me suis un peu perdu sur les chemins poussiéreux dans le milieu du récit.

Au Loin de Hernan Diaz

7.3

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.5/10

L'HISTOIRE

7.0/10

En résumé

  • Traduit par Christine Barbaste
  • Titre V.O. : In the Distance

Infomations

  • Delcourt Littérature (5 septembre 2018)
  • 277 pages
  • 21.50 €

2 commentaires

  • rachel
    13 septembre 2018 à 0 h 31 min -

    tout un sacre livre…dommage que cela se perd au milieu…

  • Violette
    15 septembre 2018 à 11 h 44 min -

    j’avais prévu de le lire, je note tes petits bémols…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.