Home de Toni Morrison


Home de Toni MorrisonHome de Toni Morrison   – Christian Bourgois (23 août 2012)  –  151 pages – 17€

La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s’exprime aussi bien physiquement que par des crises d’angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune soeur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa soeur, très gravement malade. Il va tout mettre en oeuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d’amour, de rancoeur pour cette ville qu’il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les États-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d’aider sa soeur à faire de même.

Premier paragraphe :
Ils se sont dressés comme des hommes. On les a vus. Comme des hommes ils se sont mis debout.
Note : 19/20
Mon avis :
Je viens de refermer ce livre et que dire mise à part : Bravo Mme Morrison ! Il m’a été impossible de le lâcher avant d’avoir tourné la dernière page.
Avec Home, j’effectue ma première approche avec l’écriture de Toni Morrison, et je vous garantis déjà que c’est loin d’être la dernière.
J’ai apprécié la construction de ce petit livre de 150 pages. Un chapitre sur deux est écrit à la 1ère personne et est le récit de Frank Money, l’autre est écrit à la 3e est et consacrée à un personnage différent à chaque fois ce qui rend la lecture très dynamique.
Avec cette lecture on est plongé dans les années 50, période de ségrégation aux USA, où les noirs ont besoin d’un green guide pour savoir où manger, où dormir et où les jeunes hommes s’engagent dans une guerre de Corée où ils ne sont pas sûrs de revenir entiers et en bonne santé mentale,
Dans ce livre nous suivons Frank Money, qui revient traumatisé de Corée et sa sœur Ycidra, qui tente d’échapper à la méchanceté de sa grand-mère par alliance.
Tous deux ont eu une enfance très rude, mais Toni Morrison nous la narre avec des mots presque doux, tout en retenue. L’histoire se dévoile petit à petit au fil des chapitres pour notre plus grand bonheur.
C’est un livre très fort, captivant où rien n’est en trop. J’aurais juste souhaité que ce livre fasse le double de pages, c’est une très belle découverte.
Home est un livre court épuré de tout superflu que je vous recommande très fortement !

Merci à PriceMinister et son  match  de la rentrée littéraire 2012 pour ce livre.


50 états, 50 billets , le challenge :Ohio.

7 commentaires

  • keisha
    2 novembre 2012 à 14 h 10 min -

    Son tour viendra! 150 pages, j’espère y arriver!

  • Le Bison
    6 novembre 2012 à 17 h 03 min -

    Ce fut mon premier Toni Morrison. Elle me faisait un peu peur avant. Alors, j’ai découvert ces 150 petites pages qui se lisent comme une écoute de Mingus, comme un air de Monk ou une envolée de Bird. La musique de Toni est du be-bop. Ses phrases s’écoulent sur les pages comme des notes de musique, l’émotion est brute et touche directement à l’âme comme un uppercut au fois. Toni Morrison, c’est le jazz pour littéraires. KO.

    • Chinouk
      6 novembre 2012 à 17 h 19 min -

      À moi aussi elle me faisait peur, à présent je n’ai qu’une envie c’est dévorer une autre de ses œuvres !

  • sofynet
    7 novembre 2012 à 17 h 50 min -

    Un livre que j’ai reçu aussi pour les Matchs, mais en deuxième choix. J’essaierai de le lire très vite malgré tout, ce sera aussi pour moi mon premier T. Morrison. Hop, billet ajouté !

  • Coconut
    19 novembre 2012 à 18 h 51 min -

    Je suis tomber sous le charme de ce roman et de Toni Morrison.
    Je vais aller jeter un coup au challenge sur T.M auquel tu participe

  • dasola
    25 février 2013 à 18 h 17 min -

    Bonsoir Chinouk, remarquable en effet, un éblouissement pendant les trois heures qu’a duré ma lecture. Mon premier Morrison et je pense que cela ne sera pas le dernier. Bonne soirée.

    • Chinouk
      20 mars 2013 à 8 h 52 min -

      Mon premier et surement pas le dernier pour moi aussi 🙂

Logo les passions de chinouk