Tout est brisé de William Boyle aux éditions Gallmeister


mon avis tout est brise william boylePremières phrases
Erica attendait simplement que l’ambulance amène son père. On le transférait de l’hôpital Lutheran, où il avait survécu à sa pneumonie tout en se montrant insupportable. Elle avait tâché d’être à ses côtés autant que possible, mais dans la journée elle devait travailler et c’était terrible de le retrouver le soir avec un filet de protection autour de son lit. Et, maintenant, elle venait de lui mentir, de lui dire qu’il rentrerait chez lui alors qu’en fait on le conduisait ici, au centre de rééducation St Joachim & Anne de Coney Island.

Pourquoi ce titre
J’ai découvert l’écriture de William Boyle avec son dernier titre "Témoin solitaire" ; suite à cette lecture, vous avez été nombreux à me recommander de lire "tout est brisé “. En lisant le résumé de celui-ci et en voyant sa magnifique couverture Totem, je n’ai pas pu attendre plus longtemps avant de retrouver l’auteur.

Mon avis sur Tout est brisé de William Boyle

Dans "tout est brisé", nous allons faire la connaissance d’Erica qui, après avoir perdu son mari et sa mère, se retrouve obligée de s’occuper de son vieux père malade et légèrement désagréable. Erica a une sœur qu’elle ne voit jamais et un fils, Jimmy, qui a lâché ses études et qui est parti sans laisser d’adresse.

Alors qu’elle se demande comment elle va faire pour jongler entre son boulot et la garde de son tyran de père, Jimmy refait surface pour lui demander de l’aide.

Attention, ne lisez pas ce livre si vous n’avez pas le moral ! Parce que vous ne risquez pas d’aller beaucoup mieux après .

Avec "Tout est brisé", William Boyle nous livre un roman court, mais fort en émotion, avec des sujets graves comme l’alcoolisme, l’homosexualité , la solitude, l’incompréhension entre une mère et son fils.
L’auteur réussit, avec une écriture délicate et percutante, à nous emmener avec lui dans un New York pas très réjouissant.
Malgré le thème assez dur, j’ai adoré ce roman que j’ai lu d’une traite et avec lequel je suis passée par différentes émotions.
C’est surtout le personnage d’Erica qui m’a le plus interpellée. J’ai ressenti pour elle de la compassion et de la peine, d’une part , mais aussi un peu d’énervement, car elle a une tendance à vouloir qu’on la plaigne, qui m’a un peu agacée.
La relation mère-fils ne m’a pas laissée de marbre non plus, une relation compliquée, pleine d’incompréhension.

"Tout est brisé" est un livre percutant que l’auteur nous livre avec une écriture qui vaut vraiment la peine que l’on se penche sur la détresse de cette femme et de son fils.

William Boyle - Tout est brisé

7.8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

7.5/10

En résumé

  • Traduit par Simon Baril
  • Titre V.O. : Everything in broken

Infomations

  • Editions Gallmeister Totem (4 octobre 2018)
  • 210 pages
  • 8.20 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk