Rebelle en fuite et autres histoires de Elmore Leonard


Rebelle en fuite et autres histoires – Elmore LoenardPremières phrases
Si vous aviez demandé à tous les clients du Quatre As, cet après-midi-là, s’ils avaient le sentiment qu’il allait se produire un événement sortant de l’ordinaire, vous auriez sûrement eu droit à des réponses plutôt acerbes accommodées de quelques jurons éloquents. Mais toutes ces réponses, quel qu’en soit le ton, auraient abouti à ce seul et même constat : Paloverde était une bourgade de cowboys construite en adobe, poussiéreuse et écrasée par la chaleur, possédant un unique saloon et la réputation d’être la communauté urbaine la plus morte de tout le sud-ouest du Territoire du Nouveau-Mexique ; et ce jour-là, elle était encore plus poussiéreuse, écrasée par le soleil et morte que d’ordinaire.

Pourquoi ce livre
Il me fallait lire un second recueil de nouvelles pour valider le challenge #maiennouvelles auquel je participe. Comme ce n’est pas un style que j’affectionne particulièrement, je n’en possède pas énormément dans ma Pàl, d’autant plus que j’avais décidé de ne sortir que des auteurs que je n’avais jamais lus. Je me suis donc tournée vers ce recueil d’Elmore Leonard qui me faisait drôlement envie.

Mon avis

Ici, nous allons retrouver 7 nouvelles d’Elmore Leonard écrites entre 1958 et 1963 (deux ne sont pas datées), dans les jeunes années d’écrivain de l’auteur. 7 nouvelles au thème et style variés.
Du western au contemporain, de l’Amérique à la Malaisie en faisant une petite escale au Maroc. On y croise pléthore de personnages : des cowboys à la gâchette facile, un couple en proie à des braconniers, un directeur artistique enrhumé, un matador plus à l’aise avec les taureaux qu’avec les humains, un rebelle en fuite, un barman espagnol et un chef de gang en Malaisie.

Moi qui ne connaissais pas l’auteur, avec la diversité de ces textes, j’ai pu me faire une bonne idée de son style. Ma nouvelle préférée est sans conteste «les Intrus » où une femme part seule affronter deux individus venus chasser sur ses terres. Cette dernière m’a donné envie de découvrir des textes plus longs d’Elmore Leonard.
«Première siesta à Paloverde» et «Rebelle en fuite» sont deux textes western que j’ai appréciés aussi. En fait, excepté «Le temps de la terreur» qui se passe en Malaisie ( je suis complètement passée à côté de l’histoire ), j’ai dans l’ensemble bien aimé ce recueil.

Elmore Leonard a un style et une écriture très agréables à lire. J’ai lu ces 200 pages en une après-midi. Le fait de changer d’univers à chaque récit a fait que j’ai pu enchaîner les nouvelles sans problème.

J’ai toujours eu un dilemme avec les nouvelles : comment les lire ? Les enchaîner ou en espacer la lecture. Et bien finalement, j’ai trouvé ma réponse : ça dépend, mais ça dépend, ça dépasse comme dirait Zezette (seuls les vrais comprendront).

Avec ma précédente lecture, je ne réussissais pas à passer d’un texte à l’autre (les sujets étant trop similaires, alors qu’ici pas de problème)
Et vous, vous les lisez comment vos nouvelles ?

En tout cas moi, je vais continuer à découvrir Elmore Leonard avec ou sans nouvelle.

Rebelle en fuite et autres histoires

7

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.5/10

L'HISTOIRE

6.5/10

En résumé

  • Traduction : Johanne Le Ray et Pierre Bondil

Infomations

  • Rivages (11 avril 2018)
  • 203 pages
  • 7.80 €

6 commentaires

  • Marie-Claude
    30 mai 2018 à 22 h 13 min -

    Ça donne envie!

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 12 h 03 min -

      C’est un recueil assez agréable à lire.

  • Anne
    31 mai 2018 à 10 h 29 min -

    Ca dépend, ça dépasse hahaha ! Je n’ai jamais cet auteur. Et je n’ai finalement pas lu de nouvelles ce mois-ci…

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 12 h 03 min -

      Je crois que ce mois-ci j’ai battu mon record de lecture de nouvelles ! 2 Youhou 😉

  • Electra
    1 juin 2018 à 20 h 55 min -

    je le connais via son personnage phare mais je ne l’ai pas lu donc là il faut que je me rattrape ! en plus j’aime les western .. eh zézette je confirme, ça dépasse !

    • Chinouk
      12 juillet 2018 à 12 h 01 min -

      haha 🙂 merci pour la confirmation 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk